Saturday, July 23, 2011

Un été frais en France

Durant la première partie de mon séjour, je n'ai pu faire qu'une seule fois le thé dans le jardin. (Photo ci-contre). Ce jour-là, je fis du Oolong de haute montagne de printemps, rafraichissant.

Mais la plupart du temps, les températures oscillent autour de 20 degés seulement. Une envie de chaleur me tourne alors plutôt vers mes Hung Shui Oolongs, mon Oolong Concubine ou mon puerh sauvage cru. Ces thés apportent le soleil qui manque parfois à ce curieux mois de juillet alsacien 2011.

Ce sont aussi des thés qui nous transporte virtuellement, grâce à leurs saveurs, vers ces chaudes contrées d'Asie. Ainsi, j'ai beau être en France, mes thés me procurent les mêmes sensations qu'à Taiwan, le temps d'une bonne coupe de thé!

3 comments:

Philippe de Bordeaux said...

Bienvenue à la Maison!

L'attention portée des quelques privilégiés français du coté de Strasbourg te réchauffera le cœur sans nul doute.Drôle de temps en effet mais les Hung Shui te suivent.
De toute manière mon rêve est de te rencontrer à Taiwan en sirotant un bon Thé;je me console ainsi!
L'exceptionnelle Xi Shi Zhu Ni a deja son petit nom:"La baroudeuse!"Après ma Reine Li Xin posée,fallait bien une aventurière intrépide.Et que Vive la Mt Roucous.
Au plaisir.
Merci et à bientôt.

. PHILIPPE .

Mars said...

Il est vrai que les températures estivales en France ne sont pas (encore) au rendez vous, même dans le sud. Mais il n'y a toujours un thé qui s'accorde avec le temps qu'il fait !

Ce post m'a donné envie d'ouvrir mon hung shui...

Claire M said...

Un mois de juillet atypique il est vrai!
Un dernier zhong de Gan Kou me réchauffera le coeur. Bon séjour en France. Mon esprit vagabondait à Strasbourg aujourd'hui... Une prochaine fois j'espère.
A Bientôt.
Claire