Thursday, July 26, 2012

Thé ensoleillé

Orienté vers le sud, mon petit coin à thé resplendit de soleil en été! Dans les habitations modernes de Taiwan, on a remplacé les balcons par des vérandas vitrées dans le prolongement des pièces principales. C'est l'endroit que je choisis pour installer les accessoires de ma passion. Devant moi, cette petite espalanade en bois est, en fait, composée de 3 tiroirs. C'est là-dedans, entre autres, que j'entrepose la plupart de mes coupes. Le plus à gauche (voir ci-dessous) contient une plaque à induction qui me permet de chauffer ma tetsubin la plupart du temps. L'avantage du tiroir est non seulement esthétique: il permet de rapidement cacher cette plaque électrique blanche, mais aussi auditif: le bruit du mécanisme de ventilation est réduit quand le tiroir est fermé!
La baie vitrée ne descend pas tant que cela. Elle a l'air basse car je suis moi-même assis sur une estrade en bois. Elle renferme d'autres tiroirs qui contiennent encore plus d'accessoires!

En ville, l'espace est précieux et un petit appartement atteint rapidement ses limites comme lieu de stockage. De ce manque d'espace, j'ai appris à privilégier la qualité de mes accessoires sur leur quantité. C'est surtout le cas pour les théières et les bouilloires, objets qui influencent le plus le thé.

Ainsi, cette année, -après avoir endommagé une de mes théières- j'ai fait l'acquisition de celle-ci. Il s'agit un Yixing en glaise Di Cao Qing. C'est une glaise pourpre extraite à grande profondeur. Si elle apparait brillante, ce n'est pas de manière lisse et uniforme, mais comme par un reflet argenté. Elle convient tout particulièrement aux Oolongs torréfiés.
La raison d'être d'une théière est d'infuser et magnifier le thé. Il y a 3 semaines, un collectionneur Taiwanais m'a montré ses 150 théières! Achetées durant la folle période de croissance économique Taiwanaise de la fin des années 80, il aimerait s'en séparer, et je le comprends, car aucune d'entre elles n'est active. Elles ornent ses étagères, ou bien dorment dans des boites (pour les plus précieuses). Malheureusement, même ses meilleures (et plus chères) théières ne m'ont pas plu. D'un côté, c'est aussi une affaire de goût personnel, mais je crois que s'il ne s'en sert pas et veut les vendre, c'est aussi la reconnaissance d'avoir fait les mauvais choix.

Pour ma part, comme pour le thé, je continue à privilégier la qualité sur la quantité.

4 comments:

merlin said...

Plutôt ingénieux comme coin à thé ! Mais quel est donc l'ustensile en porcelaine sous la théière ? Par instinct j'aurai pensé à un bateau à thé ?

Stephane said...

Merci Merlin. Oui, il s'agit d'un bateau à thé, appelé 'oreiller à thé' par Michel François, son concepteur: http://teajar.blogspot.tw/

merlin said...

Merci pour le lien et l'info. La forme est très spéciale, un joli objet.

Brigitte DAVIDS said...

Merci de nous faire partager ce beau moment thé et cette superbe installation ainsi que ce somptueux matériel , on en rêve .. Brigitte