Monday, August 21, 2006

Un zhong en or d'Yingge

J'ai visité Yingge hier et suis tombé sur cette curiosité: un zhong/gaiwan/gaibei décoré avec une lourde couche d'or 24 carats et peint à la main. J'ai demandé le prix, à tout hasard: 8,000 New Taiwan Dollar.
Me croyant intéressé, la vendeuse a commencé à négocier et était prête à descendre jusqu'à 6,000 NTD (150 euros). C'est très joliment fait, inspiré de la période Ming , mais qui osera s'en servir pour y faire son thé?

7 comments:

Axel said...

Disons que la possibilité de s'arracher les cheveux en cas de bris est relativement élevée avec un tel objet. D'ailleurs, les décorations sont bien jolies mais personnellement, les dorures sont en contradiction avec le plaisir simple que je recherche dans mon rituel de thé quotidien.

ricardo said...

Je pense exactement comme Axel. Je ne recherche pas la dorure, mais la simplicité du moment. Le reste...
Mais j'aime aussi voir, fuiner dans les magasins de thé...

Philippe said...

Sobriété, sobriété, rien de tel pour le thé ! Je partage donc l'avis des deux précédents intervenants !
Il m'est arrivé d'abîmer une théière de plusieurs centaines d'euros, donc l'idée de faire tomber ce gaiwan encore plus fragile qu'une Yixing me refroidit carrément ... Celà dit ta photo est magnifique !

Stephane said...

Je comprends vos réaction quant à la sobriété et aux dorures. Ici, l'or sert avant tout de manière décoratrice, mais il a peut-être aussi une fonction de conduction de la chaleur. N'oublions pas que Lu Yu a dit préférer l'eau chauffée dans un récipient en or ou en argent! Il serait peut-être plus intéressant d'avoir l'or à l'intérieur du gaiwan... Vous vous rappelez peut-être que Teaparker a une théière en argent (hyper chaude) et qu'elle fait un thé d'une grande pureté et force (mais il lui faut alors un thé d'excellente qualité).

Le but avec de tels accessoires faits avec des matériaux de luxe n'est pas la frime. C'est juste de faire le meilleur thé possible. Le matériau est alors au service du thé, ce qui est conforme à la voie du thé. Faut juste connaitre ses limites (financières).

Jacie said...

Merci, Stéphane, de nous avoir fait partager cette trouvaille. Ce gaiwan est très beau, mais pourquoi mettre une fortune dans un tel objet pour boire du thé. Pour moi, le véritable or, c'est à l'intérieur du gaiwan qu'il se trouve…

Axel said...

donc, un gaiwan en or massif (!) pourrait produire des résultats intéressants au niveau de la qualité d'infusion? Je vais de ce pas fondre ma rolex or pour en faire un joli petit gaiwan.

Stephane said...

Un gaiwan en or massif, cela serait impossible à manier. Beaucoup trop chaud. Vaudrait mieux faire une petite théière avec ta Rolex!