Friday, June 27, 2008

Beauté Orientale, un thé divin

La plantation d'Oriental Beauty m'a demandé de patienter jusqu'à fin juillet avant de venir faire ma sélection. En attendant, je déguste un reste de 2007 sur un Cha Bu rouge et avec ma nouvelle porcelaine fine couleur ivoire. Pour recueillir les eaux usées, j'utilise le pot fait par mon fils. Les fleurs de lys blanc, aux parfums enivrants et puissants comme ce thé, offrent un joli contraste des couleurs.

Chaque thé a quelque chose de divin. Une infusion n'est-elle pas une petite résurrection de feuilles apparamment sans vie? Elles reprennent leur forme originale et nous restituent les odeurs de leur terroir.

Mais les meilleurs thés sont aussi divins par les saveurs paradisiaques qu'ils nous procurent. Nous ressentons, grâce à eux, une harmonie d'un instant avec la nature et l'univers.
Divine encore, cette Beauté Orientale, car elle est le fruit d'un petit miracle de la nature: il faut que des petits insectes mordent ses feuilles pour lui donner sa saveur particulière. Les feuilles transcendent la douleur de ces fatales morsures, et la transforment en un breuvage encore meilleur.

While waiting for the new harvest, I brewed last year's Oriental Beauty, a divine tea for at least 3 reasons:
1. Like all teas, it comes back to life a few seconds after it is immersed in boiling water,

2. Like only the best teas, its fragrances and taste are so good that you feel, for a moment, the connection with nature and all things in the universe,

3. Oriental Beauty is more than just the product of soil, climate and people. It also takes a small miracle so that its most tender leaves get bitten by tea jassids. With this bite, the leaves suffer a slow death. But they don't get bitter or angry. Instead, they transcend this pain to produce this sweet and lively nectar.

14 comments:

T.alain said...

j'en ai bu hier,le même "de chez toi"et c'est vrai qu'il a quelque chose d'assez peu ordinaire.La qualité des feuilles est excellente avec de nombreux bourgeons terminaux.Un thé vraiment plus qu'agréable à boire avec beaucoup de parfums...

ginkgo said...

je n'avais jamais pensé à cette idée de résurrection mais c'est vrai : les feuilles sèches (mortes) viennent à la vie avec l'eau et par l'air que l'on fait passer, le goût arrive, libéré.En poussant l'image, l'eau peut aussi symboliser le baptême , passage de la mort à la vie justement (dans la foi chrétienne)...
et puis j'adore le bol fait par ton fils !!!peut-être une future "vocation" de céramiste.....on ne sait jamais!
Ps. arrangement sublime, toute de pureté, encore une fois

odin said...

Fleur blanche sur Cha bu rouge pour un Oriental Beauty. Magnifique image stéphane

Stephane said...

Merci, je suis content que ces photos vous ont plu.

"Dites-le avec des fleurs" sur un arrangement de thé! pourrait être la devise d'un Cha Xi réussi.

Ginkgo,
Merci pour tes encouragements. Je les ai transmis à mon fils.

Kim said...

If you take a look from a distance,
the cha bu in the first picture
quite resembles the Swiss flag :)

Patrick said...

Fin juillet...
Expérience aussi de la patience !

Matt said...

A divine tea indeed!

If one were to send you some samples, where could they send them?

Stephane said...

Thanks a lot for this kind thought. Please send me an e-mail and I'll give you my postal address: stephane_erler@yahoo.com

Matt said...

Done.

dordje said...

les jours s'égrainant doucement nous rapproche peu à peu de fin juillet ...

Julien said...

Bonjour Stéphane,

Ce thé est bien un Wulong ? Pourquoi ne le prépares tu donc pas en Gong Fu Cha ?

Préfères-tu la neutralité du Zhong ? Etait-ce ta première dégustation ?

Je connais les dosages pour un GFG (plus ou moins 5/6 grammes dans une petite théière avec des infusions très courte), mais en Zhong, comment tu prends tu avec les Wulongs ? Le résultat est-il le même ?

Merci à toi.

Julien

Stephane said...

Julien,

C'est un Oolong, car il n'est pas entièrement oxydé.

Je le prépare bien de manière Gongfu Cha: la porcelaine est bien adapté à ce type de thé et je fais des infusions successives dans un volume réduits.

En effet, le zhong est neutre et cela permet de vous en donner un compte-rendu plus fidèle. Mais, comme dit plus haut, l'Oriental Beauty de haute qualité va bien en porcelaine pour répercuter tous ses arômes. (S'il avait des petits défauts, alors une Yixing serait un bon choix.)

Je dose mes thés au feeling la plupart du temps. Le résultat n'est jamais le même, et c'est ce qui rend le thé si intéressant!

Julien said...

Merci pour ta réponse,

Donc, tu préfères, pour ce thé, faire un GFC avec un Zhong plutôt qu'avec une théière classique en terre, j'ai bon ?

Merci et bonne soirée

Julien

Stephane said...

Oui, plutôt zhong que théière pour ce thé.