Thursday, August 06, 2009

Porcelaine Meissen fleurie


En plus de la porcelaine Herend, j'ai pu aussi boire mon thé rouge Da Yeh Oolong de la côte Est de Taiwan (2008), ci-contre, avec des tasses Meissen peintes à la main.

Cette manufacture allemande date de 1710, soit bientôt 300 ans. Elle fut la première à produire de la porcelaine en Europe. A l'époque, l'espionnage industriel était occidental, et l'on y copia les techniques chinoises, et notamment l'utilisation du kaolin!


Depuis, Meissen a développé ses créations en fonction de la demande des grandes cours d'Europe. La qualité est superbe. La pureté du blanc accompagne les dorures et la finesse des peintures. Elégance des formes aussi: le haut de cette anse, par exemple, se sépare en 2 branches. Superbe!

Elle a aussi eu l'idée d'utiliser un logo, les sabres croisés, pour sa marque, plutôt que pour chaque artisan.

Au final, j'ai testé ce thé dans des tasses Herend et Meissen. Même mes invités, simples amateurs occasionnels de thé, ont trouvé qu'il était meilleur dans ces tasses Meissen. Ce fut une très belle expérience. Elles ne sont pas à la portée de tous (250 Euros la tasse environ dans les boutiques de luxe), mais elles firent sensation ce jour-là!


La plupart du temps, on les admire sur des étagères, protégées par des vitres transparentes. Leur propriétaire ont souvent trop peur de les utiliser pour les sortir...

Aussi, j'ai encore plus de plaisir à les faire prendre l'air et leur donner vie dans la nature. Elles sont encore plus belles remplies de thé. Leurs fleurs prennent vie parmi les herbes.

Pour le thé rouge, c'est simplement parfait!

5 comments:

Marilyn Miller said...

Beautiful pictures.

Nerval said...

Merci pour ce beau ticket Stéphane.
Meissen reste une référence pour la porcelaine européenne, mais il y eu pas mal de manufacture de haute qualité en Europe Centrale, fondée comme Meissen au XVIIIe siècle.
En Pologne, nous avons celle de Ćmielów, avec un style historiquement assez sobre (hélas trop « modernisé » désormais).
Et puis incontournable, celle de St-Pétersbourg, la Lomonosov datant de 1744. Voyez ici l’image de sa tasse la plus classique. Moins parfaite et en finesse que celle de Meissen, sa porcelaine reste tout de même très esthétique et bien exécutée. On en trouve beaucoup en Pologne et j’ai fait du thé maintes fois avec ces théières et tasses. C’est très réussi avec un thé noir/rouge assez corsé, comme le Keemun.

ginkgo said...

splendide ! je viens de voir aussi des objets en porcelaine incroyables des 4 coins du monde au musée Ariana de Genève ...ça fait rêver !

Stephane said...

Thank you Marilyn.

Nerval,
Merci pour tes précisions. J'ai aussi sous la main un set d'Ostfriesen Rose du Nord de l'Allemagne.

Ginkgo,
j'espère qu'on pourra voir ces objets sur ton blog...

ginkgo said...

hélas prendre des photos est interdit ! et en bonne suissesse je me suis pliée au règlement. Peut-être qu'il serait possible de demander 1 autorisation ( à voir )...