Wednesday, January 27, 2010

Temomicha

Ambiance japonaise pour ce thé vert du Japon. Sa particularité est visible dès les feuilles sèches. Elles forment de longues tiges entières. Travaillées et pétries à la main, le résultat est très soigné.

Pour les infuser, j'utilise mon petit gaibei (zhong) qingbai et une eau minérale que je laisse exceptionnellement refroidir un peu.

Pour boire, j'ai choisi mes tasses chantantes qingbai pour leur finesse et pour rehausser la couleur pâle de l'infusion. Avec mes Bei Dian (chataku), je reste dans le style nippon. La jarre en étain provient aussi du pays du Soleil Levant et conviendrait bien pour conserver la fraicheur de ce thé vert.

Le vert clair offre un joli contraste avec le bleu foncé de mon Cha Bu. Il peut paraitre un peu chargé vu de loin, c'est pourquoi j'utilise de la porcelaine unie. L'effet final me plait bien de près.

Un vent frais et printanier semble souffler doucement.

Dans le zhong, la particularité de ce thé vert saute aux yeux maintenant. Les feuilles qui s'ouvrent sont entières. Cela facilite grandement le versement dans les coupes. (Avec du Shincha, les feuilles sont hachées et il est difficile de filtrer le thé en utilisant simplement le couvercle du gaibei.)

Au nez, on retrouve les caractéristiques marines et végétales d'un Shincha. C'est un peu plus fin et moins fort.

Le goût est plus léger et presque sans astringence. Cette finesse rappelle le thé vert (entier) chinois!

Je remercie un lecteur de m'avoir fait découvrir ce thé. (Vielen Dank Kim!) La moindre des choses était que je partage cette découverte avec vous tous!

Et pour en savoir plus et voir comment ce thé est fait, je vous recommande cette vidéo.


6 comments:

Hélène said...

Temomicha est le nom du thé ? Les feuilles sèches sont-elles légèrement brillantes ? ... Ce thé bénéficie d'un tel massage !!

Stephane said...

Oui, Hélène, c'est le nom du thé. Oui aussi pour la brillance des feuilles.

Karen said...

A nice change of pace to see you "turning Japanese," as the song goes. Lovely presentation, too.

Stephane said...

Thanks Karen. The tea world is very broad and the Japanese teas are well connected to the Chinese tea culture. It's natural to keep the horizon open and enjoy all the tastes one can find in this versatile leaf!

Petr Novák said...

I love Japenese teas but I was always
a little discompose by whole machine prosesing in Japan tea industry. So thank you for showing this Temomicha chance.

En Kopp Zen said...

Thank you for sharing this beautiful Chaxi. I was always afraid to use flowery fabric as it may dominate the teawares, but you have successfully shown here how a fabric with the right design though can only compliment the lovely teawares. What a lovely outcome.
/Celina