Monday, May 09, 2011

Un excellent Jinxuan Oolong d'Ali Shan

Les stars du printemps font leur apparition: les Oolongs de haute montagne arrivent dans ma sélection! C'est la saison des senteurs les plus fraiches et fleuries!
J'en profite pour signaler que si l'Expo Flora de Taipei est finie, la Taipei Story House continue de montrer ses jardins et son étang d'inspiration Monet! (Ma photo ci-dessus)
Cultivar: Jinxuan Oolong
Origine: Zhang Shu Hu, Ali Shan
Altitude: 1400 mètres
Cueilli à la main le 14 avril 2011.
Process: Oolong roulé sans torréfaction

Dégusation de compétition: 3 grammes pendant 6 minutes.

Les feuilles sèches ont une belle taille et une couleur verte vive foncée.

L'odeur sèche me fait penser à des jeunes groseilles. Ce parfum est pur et languissant. Il pénètre jusqu'au fond de ma gorge et me fait saliver. C'est une fragrance de jinxuan, puissante et suave, limpide et fraiche.
L'infusion est vert-jaune avec une transparence presque parfaite.

Le thé commence léger, frais, moelleux. Cela 'fleure' bon le printemps fleuri de montagne. Puis, on ressent comme un pétillement sur la langue. Et le cha qi envahit la bouche en flux et reflux. Ce thé est excellent! On a du mal à croire qu'il s'agit d'un jinxuan, tellement le caractère puissant et fruité d'Ali Shan est présent.
Les feuilles ouvertes sont immenses et épaisses! Elles respirent le soleil! C'est un cru exceptionnel. Probablement le meilleur jinxuan que j'ai pu boire jusqu'à présent. Et en théière zhuni d'Yixing, c'est encore plus fin et savoureux!

1 comment:

lkj23 said...
This comment has been removed by the author.