Wednesday, May 23, 2012

Thé vert (luanze Oolong) du Wenshan du printemps 2012


Cultivar: qingxin (luanze) Oolong
Cueillette manuelle du 8 avril 2012
Origine: Wenshan, nord de Taiwan
Process: thé vert

Vue
Sec: Petites feuilles vertes, noires ou blanches (= bourgeons).

Odeurs: fraiches, végétales et douces. L'infusion a des notes d'amandes. Les feuilles ouvertes sont plutôt forestières.

Goût: moelleux, frais et léger. C'est sans accroc et cela glisse tout seul!
Pour mon Cha Xi, j'utilise un large zhong 'ivoire' et relativement peu de feuilles. (Ouvertes, elles ocuppent environ le quart seulement du zhong). Cette façon de faire est inspirée de la dynastie Ming. Mes accessoires (coupes, jarre, bol à eaux usées et cruche) sont en céladon. Cette couleur céladon (qu'on retrouve aussi sur mon Cha Bu) est en phase avec le thème "nature verte" d'un thé vert. Le céladon était déjà recommandé par Lu Yu lors de la dynastie Tang. Il recommandait aussi l'argent pour chauffer l'eau.

Certes, à l'époque Tang le thé n'était pas infusé en vrac, mais cuit à partir d'une poudre de thé vert compressé.  Cependant, Lu Yu n'en reste pas moins le premier "classique" du thé, le premier à écrire son expérience de ce breuvage. Pour mieux comprendre ce qu'il buvait, comme nous, il s'intéressait aussi bien à la culture, aux terroirs, à la production, aux ustensiles, à la préparation, à l'histoire... du thé. Les questions, les thèmes sont restés les mêmes. Et sa démarche critique et orientée par la qualité n'a pas pris une ride!
Les jeunes bourgeons s'ouvrent doucement dans le zhong. On remarque que certains sont un peu oxydés. C'est un peu la caractéristique des thés verts de Taiwan: les fermiers sont tellement habitués à faire du Oolong (semi-oxydé) que même leurs thés verts ont un côté 'Oolonguesque'! Cela les rend plus moelleux et doux aussi.
Mais l'infusion n'en est pas moins claire et transparente.

Le thé vert est à l'origine de tous les autres types de thés. C'est à partir de lui qu'on a inventé le Oolong ou le thé rouge, par exemple. Avec ce thé vert fait avec des bourgeons d'un théier qingxin Oolong, nous retournons aux sources historiques du thé.

En conclusion, je rajouterai que ce thé vert de Wenshan a deux particularités: une bonne longueur en bouche due à son cultivar et des fragrances de forêt subtropicale dues à son terroir. Lu Yu nous a servi de guide ; c'est cela la force des grands classiques! On peut les réinterpréter et adapter leurs écrits pour nos thés d'aujourd'hui.

1 comment:

seule771 said...

La simplicite des mots sont vraiment affectuese. Merci bien!