Friday, May 11, 2012

TeaWorld Rendez-vous

Le petit Manneken Pis est devenu le symbole d'un breuvage alcoolisé belge. Mais il est bien plus probable que ce petit garçon buvait du lait ou bien du thé, plutôt que de la bière! En tous cas, la conséquence physiologique d'une forte consommation de liquides est bien la même! Et puis, ce jet d'eau fin et précis ne nous rappelle-t-il pas celui d'une bouilloire?! Il est donc tout naturel (et un brin humoristique) de commencer cet article sur ces rencontres de thé, à Bruxelles, par cette statue!
 
C'est ici que se déroule le premier TeaWorld Rendez-vous, foire européenne des thés et de leurs cultures. L'automne dernier, M. Roland Dacos, l'organisateur de cet événement, était venu me voir à Taiwan pour me présenter sa vision d'un salon du thé qui aille au-delà d'un aspect purement commercial. De mon côté, j'avais pu lui montrer toute la richesse culturelle du thé chinois (dont celui de Taiwan). Fort de cette bonne entente entre nous, je décidai de venir participer à mon tout premier salon. J'avais déjà pu remarqué une grande proportion de lecteurs Belges parmi ceux qui me contactent pour me commander du thé.

Pour arriver sur mon stand, il fallait passer à côté de celui du Burundi! Ma surprise fut égale à la votre: je n'avais aucune idée qu'on faisait du thé au Burundi!
J'ai organisé mon stand très simplement: Ma calligraphie au centre, un Cha Xi sur la gauche et (un résumé de) ma sélection à droite. 
Les thés sont organisés chronologiquement. En terme d'accessoires, j'ai eu à coeur de montrer une (dernière) jarre de Petr Novak (vendue) et 2 de ses coupes, la coupe céladon et la coupe Terre et Feu de David Louveau de la Guigneraye, ainsi qu'un bol de Michel François. Ainsi, mes 3 amis potiers ont pu participer à ce salon au travers de leurs créations!
Pour mon Cha Xi, j'utilisai soit un de mes gaiwan en porcelaine pour sa neutralité, soit une théière en zhuni (pour les Oolongs de haute montagne). Sur mon Nilu (brazéro), j'avais amené une bouilloire en argent (cf les autres photos) pour obtenir une eau bien pure et très chaude. Les coupes sont celles 'dragon' de De Hua. Je les alternais avec les coupes chantantes qingbai en fonction des thés infusés. Comme il a fait bien froid le weekend, j'ai surtout préparé des Oolongs torréfiés et du Dian Hong.
Dimanche 6 mai, 13h, je fis ma conférence sur la conservation et la bonification du thé. (Le jour précédent, Teaparker avait fait une conférence sur le thé également). Anne-Marie, la lectrice qui m'assista sur mon stand eut même l'extrème gentillesse de m'imprimer une banderolle Tea Masters Blog pour l'occasion!
Un public nombreux et curieux me posa de nombreuses questions. Celle qui revint le plus souvent est celle de la première infusion? Faut-il la jeter ou non? Est-ce pour laver ou pour réveiller les feuilles? La position de Teaparker (et la mienne) est minoritaire à Taiwan: nous ne jettons pas la première infusion. Les premières saveurs qui sortent des feuilles sont les plus fines. Il serait dommage de s'en priver. L'argument du réveil des feuilles peut se résoudre par la technique d'infusion: la première fois qu'on verse de l'eau sur du Oolong roulé, il est nécessaire d'utiliser plus de force et de laisser les feuilles s'ouvrir plus longtemps.
Pour en revenir à mon thème de conservation, je versai un Hung Shui Oolong dans une jarre en porcelaine et plusieurs participants purent sentir la différence flagrante entre ce même thé dans son sachet et en jarre. La porcelaine afine les odeurs.

En face à droite de mon stand, un groupe de Japonais et de Japonaises faisaient des démonstrations de Senchado. Leurs ustensiles étaient semblables aux miens, car les miens proviennent du Japon (qui imitait les accessoires chinois). Que ce soit les Cha Tuo (chataku) sous les coupes, le Nilu, la bouilloire en argent ou le bol noir Jianyang, il y a un grand nombre d'objets frères pour les préparations chinoises et japonaises. Même l'utilisation d'une calligraphie est une tradition commune.

Cette calligraphie a d'ailleurs trouvé tout son sens lors de TeaWorld. "La passion du thé est un zen caché, ce passe-temps plaisant nous amène des amis." Mon voyage aller avait été éprouvant (j'étais parti tôt le matin pour arriver tard le soir), mais aussitôt que TeaWorld commença et que je me mis à boire du thé en bonne compagnie, je retrouvai une énergie insoupçonnée!
Il y eut 2 types de visiteurs assez distincts:
- ceux qui vinrent avec des yeux pétillants et un grand sourire en voyant mon stand: mes lecteurs du blog!
- ceux qui restaient le visage grave, parfois quand même un peu curieux de ce Cha Xi élégant. Parmi ces visiteurs, il y en avait qui voulaient savoir si j'avais du thé au chocolat?! (Réponse: oui! Mais les arômes sont entièrement naturels). Ceux-là quittaient vite mon stand, car je n'avais pas de thé préparé d'avance. Ne restaient que ceux qui avaient la patience d'attendre que je prépare une infusion devant eux. Bref, il fallait la mériter cette coupe de thé! Et ceux-là repartaient rarement déçus...
Les moments d'émotion furent nombreux. Sur 10 participants à mon Cha Xi de Strasbourg, 5 sont venus me voir à TeaWorld! Pour de nombreux autres lecteurs et lectrices, ce fut une première rencontre. J'ai ressenti cette énergie positive de manière intense et vous remercie tous de votre venue.

Quelques moments sortent du lot: une maman qui allaite son bébé assise à mon stand (le vrai goût de milky Oolong, j'en suis sûr!). Les Japonaises en kimono sur mon stand. L'amicale Lydia et son fils, venus exprès de Paris. Olivier, présent chaque jour... Et surtout, Anne-Marie, ma chère lectrice et assistante sur mon stand, sans l'aide précieuse de laquelle j'aurais été rapidement débordé. Merci encore, du fond de mon coeur, à tous et à toutes!

Voyez aussi ce compte-rendu de Francine et celui de Rist (en anglais).

8 comments:

Georges Le Gastronome said...

Quel magnifique Cha Xi!

Je regrette tellement de ne pas avoir pu assister à cet événement ...
En espérant qu'il sera reconduit l'année prochaine ...

Mr.R said...

I was pleasantly surprised this morning when I woke up and noticed that I suddenly had more than 60 hits on my blog. Thank you so much for linking my blog, I hope that soon I'll be able to upload some pictures of TeaWorld Rendez-vous.

geneviève meylan said...

aïe aïe ...les européens ne sont pas encore très familiarisés avec tout ça .... visages graves....heureusement les fidèles enthousiastes sont aussi au rendez-vous ! :)

merlin said...

Hello Stéphane,

encore un commentaire pour te dire à quel point je suis content de t'avoir rencontré. Je suis tout autant heureux d'avoir pu goûter un de tes thé d'exception. Mais dis moi, combien d'infusion as-tu pu tirer de celui-là ?

Merlin.

Mondeduthe said...

Je regrette de plus en plus de ne pas avoir été à Bruxelles ce WE là !
J'espère à l'année prochaine (ou l'année d'après au pire).

Stephane said...

Merci pour vos commentaires.

Merlin,
je ne me rappelle pas du thé que j'ai infusé avec toi. (J'en ai fait un grand nombre...)

merlin said...

C'était celui que tu qualifiais de meilleur de ta collection, t'en rappelle-tu ?

Stephane said...

Merlin,
Je me rappelle maintenant! Il s'agit du Hung Shui Oolong de San Hsia de 1990, mon Oolong le mieux vieilli.

Je n'ai pas compté le nombre d'infusions. Pour en faire de très nombreuses, il aurait fallu infuser le thé des dizaines de minutes, voire une heure. Or, on n'avait pas tant de temps que cela à la Teaworld!...