Monday, September 03, 2012

2012 Beauté Orientale de Hsin Chu


Cultivar: Da Pa Oolong
Origine: Comté de Hsin Chu
Récolte manuelle le 15 juin 2012
Oxydation poussée des feuilles de thé et torréfaction moyenne.

Les feuilles ont l'aspect à 5 cinq couleurs, d'un Oriental Beauty classique. Il est dans la même veine traditionnelle que celui de l'an dernier. Néanmoins, on remarquera une différence de taille: les bourgeons (blancs) sont plus prononcés ici. La récolte de 2011 fut en août (et la seconde de l'année). Ici, nous avons celle de juin, la première.

La qualité de cet Oriental Beauty est très bonne. Certes, les fragrances sont plus légères ne sont pas encore complètement développées. De ce point de vue, il est comme un Bordeaux encore jeune et 'fermé'. (C'est un peu l'inconvénient de ces OB torréfiés traditionnels. L'avantage est qu'ils se conservent bien mieux et peuvent donner des choses extraordinaires avec un peu de temps.) Mais son goût est d'une limpidité et d'un moelleux irréprochables.

L'infusion est d'une couleur plus légère. Les arômes sont plus fins. La première récolte de fin de printemps est naturellement plus délicate que celle du milieu de l'été (lorsque les températures sont au maximum).


Je vous présente aussi ces petites coupelles qinghua anciennes. Elles datent probablement du début du vingtième siècle. Leur diamètre n'est que de 6 cm environ. A mon avis, elles représentent une chrysanthème, l'une des fleurs favorites des Chinois. Elle convient bien à la saison de l'automne ; sa grande taille évoque la pleine lune, que nous fêterons bientôt ici.
Peintes à la main, chaque coupelle est différente. C'est aussi cela qui fait leur charme. Les traits d'herbe autour de la fleur nous rappellent la calligraphie chinoise, dont le dessin à encre n'est pas éloigné.
J'en ai quelques unes en gris/noir et d'autre en bleu. Leur usage est multiple. On peut les employer comme Cha Tuo (sous-tasse) pour de petites coupes (comme mes coupes 'fleur'). On peut aussi y mettre les feuilles sèches d'Oolong (roulé) en attente d'être infusées, pour être senties et regardés. Et on peut aussi placer le couvercle de la théière sur une telle coupelle pendant le versement de l'eau bouillante.

5 comments:

merlin said...

Bonjour Stéphane !

Merci pour ce double article très intéressant. C'est agréable, je trouve que tu réalise plus d'article qu'avant. En tout cas, c'est toujours un plaisir de te lire !

A bientôt,

Merlin

Steph said...

Lovely; I'm always impressed by how small things can change the look/experience of tea

Stephane said...

Merlin,
C'est la rentrée des classes pour mes enfants, et cela me donne plus de temps pour le blog. Merci.

Thanks again, Steph. Good luck with your own Cha Xi!

Miss Tea Delight said...

Stephane, I've found this tea to be very similar in taste to the winter concubine oolong from Feng huang 2011. It doesn't have the punch in aroma like many of the OB I've once had and actually I prefer it this way compared to this huge release of scents and tastes. This is also the reason why my mind immediately tagged this tea to the concubine oolong that I so much liked.

Any reason why this batch of OB is quite unlike the usual?

Stephane said...

Starting 2011, the OBs have been processed with a deeper roasting. This is what makes it similar to the winter 2011 concubine oolong. And this is also the reason why the flavors appear more subdued now, but have more depth and are evolving very well with time. I'm glad you have appreciated this more subtle character of the tea.