Tuesday, September 25, 2012

Un thé fête la pleine lune d'automne

La pleine lune de la mi-automne est une grande fête traditionnelle chinoise. Elle se déroule au milieu du huitième mois lunaire, ce qui coincide environ avec le début de l'automne occidental (21 septembre). Cette année la fête tombe le 30 septembre. La lune sera alors la plus ronde et la plus belle de l'année. C'est aussi un moment d'opulence où les chaleurs estivales s'adoucissent enfin et où l'on engrenge les récoltes. De nos jours, les Taiwanais célèbrent cette fête par une grillade en plein air, arrosée, soit de bière, soit de thé.

Mon choix se porte sur mon Hung Shui Oolong d'Alishan du 5 avril 2009. C'est un Oolong torréfié avec un très bon potentiel de bonification avec le temps. Complexe et puissant, il convient bien à une grande occasion. (J'avais aussi pensé à ma concubine oolong d'automne... une prochaine fois.)

La composition de mon Cha Xi reprend le thème de la fête de la pleine lune. Sur fond noir (la nuit), se déroule un tissu aux couleurs de l'automne. La lune est représentée par le bâteau à thé blanc sur un papier à calligraphie (car elle brille fort cette lune).

Le thé, servi dans mes coupes en porcelaine 'dragon' de Dehua, fait le lien entre la lune et l'automne. Les Cha Tuo ronds, brillants, évoquent eux aussi la plénitude de la petite soeur de notre planète.
 Ce lien tissé par le thé entre la lune et l'automne évoque aussi le lien que le thé lie entre le monde et moi. Le thé me permet de voyager dans la nature, par les arômes de son terroir. Il m'emmène aussi dans la culture chinoise et me permet d'exprimer des émotions de manière créative.

Ce qui rend ces feuilles de Hung Shui particulières est leur conservation, depuis plus d'un an, dans cette petite jarre en étain. D'habitude, je prends ce thé de son sachet en plasitique d'origine.

Je reconnais leurs arômes, mais l'infusion est un peu différente, comme la pleine lune d'automne. Elle est plus pleine, plus ronde. Les senteurs sont plus concentrées et distinctes. Le goût est plus moelleux et délicat. La force de ces feuilles se traduit aussi par une longueur en bouche plus douce et harmonieuse. Ce Hung Shui Oolong d'Alishan est ainsi au firmament et nous donne le meilleur de lui-même.

La théière d'Yixing y est aussi pour quelque chose dont cette apogée. Elle ne fait donc pas tache (lunaire!) sur ce bateau! J'avais envisagé un gaiwan blanc ou une théière en porcelaine pour mieux représenter la lune, mais l'infusion n'aurait pas eu ce rendu si suave et intense.

La transparence du thé est excellente. 
 Dans ce moment de thé paisible, accompagné d'une musique relaxante et hors du temps (guqing), tous mes sens sont en émoi. Je me sens presque transporté jusqu'à la lune!

2 comments:

Mr.R said...

Great tea for Autumn, I was having the same idea but I wanted to wait till drink this tea on a special occasion. A tea you have to cherrish! Drinking the tea will be a occasion on itself.Is it possible to 'age' small amounts of this tea? Or will it loose complexity(or get sour)?

Stephane said...

R,
to age well small amounts of tea, what you need is a small jar that fits well.