Friday, January 10, 2014

Thé et lecture


3 amateurs de thé conversent des règles à observer durant la préparation du thé. "Mon maitre à moi est très strict. On n'a pas le droit de porter du parfum quand on fait du thé, pour mieux sentir les seules odeurs du thé. Il faut être silencieux lorsqu'on verse l'eau dans la théière, afin d'être bien concentré. Et l'on doit rester concentré sur tous ses gestes pendant la préparation et la dégustation. Il n'est pas question de faire quoique ce soit d'autre."

Le second continue: "Dans mon école, c'est encore plus strict. Même l'habillement est réglementé: on te demande de t'habiller en costume chinois traditionnel. La musique est invariablement, soit du pipa, soit du guqin! Alors, chez nous aussi, quand tu bois du thé, tu ne fais que cela. Un jour, j'ai voulu ouvrir un livre pendant une dégustation d'Oolong, et j'ai eu droit aux remontrances de mon maitre."

Le troisième élève de thé dit alors: "Moi, j'adore lire, et j'aime boire du thé. Mon maitre est strict aussi, mais je lui ai demandé s'il était possible, pendant mes lectures, de boire du thé. Il m'a répondu qu'il n'y pas jamais de mauvais moment pour boire du thé!

(Petite blague adaptée des moines trappistes et jésuites qui aimeraient fumer et prier. Tout cela pour vous dire que ma lecture du roman chinois 'Les 3 royaumes' devient encore plus distrayante lorque je bataille avec la préparation de quelques feuilles de thé durant sa lecture!).

1 comment:

Hugo Tremblay said...

C'est une drôle de coïncidence, je suis en train de lire exactement la même édition de ce roman que vous. Et très souvent en buvant du thé aussi.. Bonne continuation.

Hugo, du Québec