Monday, December 17, 2007

Bouilloire en glaise noire

A propos de mon article précédent, Michel me demande quel est le goût de l'eau provenant d'une bouilloire en glaise spécialement conçue pour le thé. Remarquons d'abord que ce genre de bouilloire est très populaire dans les maisons de thé taiwanaises. Le fait d'avoir une flamme (bruleur à alcool) donne une atmosphère plus classique qu'un chauffe-eau électrique sans les difficultés associées à un vrai feu de braises. Les autres avantages sont la légèrté du matériel et le coût relativement peu élevé. Si bien qu'un set tel celui ci-dessous coûte moins de 100 euros (bouilloire, plateau en bambou et porcelaine blanche). C'est dire si la pratique du gongfu cha n'est élitaire que par le temps qu'elle occupe (embellit) et la vaste culture à laquelle elle donne accès.

Revenons à notre bouilloire en glaise. J'ai fait un petit test de comparaison avec ma tetsubin. A la base, la même eau minérale taiwanaise 'Yes' portée à ébullition. Je ne m'attendais pas à une telle différence de goûts. La bouilloire en glaise donne une eau très vivante qui pique le palais. Elle glisse bien, accroche juste un peu au milieu de la langue. Assez fine, je distingue une petite pointe de goût et d'odeurs minérales.
Ma tetsubin donne une eau plus lourde, posée et douce. L'arrière goût est presque sucré.

Conclusion: cette bouilloire noire va bien avec les Oolongs verts et de haute montagne. Elle souligne leur fougue et leur fraicheur. Avec bien moins de finesse et de pureté que l'eau d'une bouilloire en argent, certes, mais à bien meilleur prix. Le fer de la tetsubin, lui, montre encore qu'il convient bien mieux aux thés moelleux et longs en bouche.

Note: La glaise a donc un grand impact sur l'eau. Une bouilloire faite avec une autre glaise (et cuite à une autre température) aura d'autres propriétés. De plus, il est fort possible que ce côté fougueux de cette bouilloire soit accentué car elle est neuve. Il serait intéressant d'avoir l'avis de ceux qui en ont une déjà bien rodée...

23 comments:

Philippe said...

Aurais-tu une idée pour enlever le dépôt blanc (calcaire ?) qui s'est accumulé au fond de ma bouilloire (qui ressemble fortement à la tienne) au fil du temps ?

Quelqu'un m'avait dit un jour qu'il fallait ne pas ôter ce dépôt blanc car il protégeait en quelque sorte le fond de la bouilloire, t'en penses quoi ?

C'est bizarre tout de même ce calcaire car mon eau est filtrée grâce aux cartouches Brita et malgré tout, il finit par se déposer sur les parois.

Stephane said...

Le premier truc, c'est l'éponge micro-pore 'magique' en melamine. Elle marche avec de l'eau et sans produits chimiques.
Si cela ne marche pas, un peu de vinaigre blanc, mais il faudra bien rincer par la suite!

Je ne pesterai jamais assez contre l'eau en Alsace. C'est un miracle qu'on puisse se mettre au thé avec une telle eau! Tu en as du mérite.

Sinon, les filtres ont une durée de vie, ce qui veut dire qu'ils ne font jamais du 100%...

Brahktor said...

Je me demandais, le fait de faire chauffer la bouilloire en glaise par une flamme a t'il le même inconvénient que pour une bouilloire en fonte (à savoir fragiliser voir casser le fond de la bouilloire) ?

éric said...

@ Stéphane:l'eau de la bouilloire est effectivement plus nerveuse que celle de la tetsubin.La rouille de cette dernière rend l'eau plus douce que celle de la bouilloire,mais cela a tendance à s'estomper un peu avec le culottage de la glaise.

@ Philippe:J'ai eu le meme probleme de dépot de tartre et calcaire.Tu mets à chauffer dedans moitié eau et moitié vinaigre blanc,tu laisses reposer toute la nuit,et surtout tu rinces plusieurs fois en faisant chauffer,cela partira,mais il faut rincer et rincer,l'odeur du vinaigre est tenace.Maintenant,je ne lave plus la bouilloire à l'eau du robinet,mais à l'eau filtrée et une fois chauffée,vidée et séchée,il n'y a pas de traces de calcaire au fond.A mon avis,il ne faut pas laisser le calcaire s'installer.

@ Brahktor: Je fais chauffer la bouilloire directement sur le gaz de la cuisinière,sans diffuseur,à feu moyen ou fort quand je suis pressé.Elle ne s'est pas cassée,mais c'est peut etre de la chance.

olivier said...

Bonjour Stephane,

pensez vous en mettre dans votre selection ?

merci,
Olivier

Stephane said...

Merci Eric de tes réponses.

@ Brakhtor,
cette bouilloire est faite d'une glaise adaptée aux fortes chaleur (et notamment celle de la lampe à alcool). Elle résistera donc mieux qu'une tetsubin.

Pour d'autres bouilloires en glaises plus fragiles, il faut faire attention de les garder sur leur support d'origine. En effet, un support en fer ou en fonte d'une gazinière risque de concentrer une trop forte chaleur. Un ami m'a dit avoir eu des problèmes à cause de cela. C'est pourquoi les Nilu n'ont pas de grille en métal, mais tiennent la bouilloire sur le côté.

Olivier,
Mes impressions et le feedback d'Eric suggèrent que cet ustensile aurait sa place dans ma sélection (même si je ne m'en sers pas personnellement). En tout cas, il est toujours possible de me le commander, même s'il n'est pas sur ma sélection.

Bertrand said...

Bonjour Stéphane,

Peut-être une bête question, mais qu'utilise tu pour tenir le couvercle de la bouilloire?!

A l'avance merci.

Bertrand

Guillaume said...

J'ai cette bouilloire depuis un certain temps déjà et j'en suis plus que satisfait, je l'utilise tout le temps. J'ai aussi remarqué que l'eau est plus vivifiante, elle est meilleure qu'avec une boilloire classique du commerce. Pour l'utiliser je chauffe l'eau sur la gazinière et ensuite je maintiens la température grace à la flamme du bruleur. Au départ l'odeur de l'alcool me dérangais un peu et finalement ca s'est dissipé avec le temps. Il faut surtout faire attention de ne pas en mettre partout! Point positif en hiver: ca vous réchauffe un peu la pièce.

@ bertrand
Moi je ne tiens jamais le couvercle même lorsque je la penche au maximum, ne t'inquiète pas il n'y a pas de risque qu'il tombe.

Michel said...

Merci Stéphane cela répond parfaitement à ma question.

Croit tu qu'une grande différence existe entre cette bouilloire et une en terre de potier style' Lin's studio' ?
une bouilloire en terre à un certain charme de grand fénéant..

Je suis grand fan de la Tetsubin que j'ai eu par toi.
Je préfère mieux cette eau à celle de ma bouilloire 3T couverte de glasure noir.

Le seul inconvéniant c'est le bruit que fait ma plaque induction..
Va faloir attendre que les enfants soient asser grand pour utiliser une Ni Lu, la bouilloire en argent ça sera pour la retraite..

Marco said...

J'ai acheté depuis trois mois cette bouilloire en glaise de Stéphane et je suis d’accord avec ce qui dit Guillaume.
Pour la sécher, fini de boire le thé, je libre la bouilloire de l'eau encore chaude et je la laisse sans le couvercle. La bouilloire encore chaud tend à se sécher tout seul.
J'ai appris à reconnaître la température de l'eau en regardant la quantité et la vitesse avec laquelle la vapeur sort du bec. Lorsque on rejoint la température de 85° C l'eau commence à "chanter", je peux dire que ce son est beaucoup particulier. L'eau arrive à la température de 95° C sans s'agiter, habitué à voir l'eau s'agiter dans la bouilloire en acier au debout cette chose m'a laissé interdit.
Très belle est ensuite sa forme, dans la couleur ainsi comme dans la forme la bouilloire me rappelle les sculptures de Botero. C’est plus agréable le matin boire mon thé avec infusion normal et le soir me dédier à un gongfu cha.
Marco

Anonymous said...

J'ai également acheté une bouilloire de ce type:j'ai du m'habituer à changer mes repères concernant la température de l'eau (j'utilise encore régulièrement un thermomètre pour certains thés ...)! Laisser la théière sur son socle n'est pas l'idéal, souvent la température est un peu trop élevée !
Peut-être que certains d'entre vous ont adopté la solution de couper l'eau avec de l'eau froide ou tout simplement de la sortir du feu et attendre qu'elle baisse en température ?
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Ex: verser directement l'eau sortant de la bouilloire dans un pot, puis ajouter un peu d'eau froide et ensuite verser le tout dans la théière ... Hem ! un peu fastidieux et cela nécessite d'apprivoiser les dosages !!

Une façon de vivre le temps du Gong Fu Cha, vous ne trouvez-pas ? Je plaisante.

Hélène

Brahktor said...

Il n'y a pas moyen de régler l'intensité de la flamme et/ou la distance de celle-ci par rapport à la bouilloire?

Stephane said...

Hélène,

Pour avoir une température plus basse, mettre la bouilloire de côté quelques minutes me semble plus simple et préférable à la couper avec de l'eau froide.

Brakhtor,

Non, pas de réglage pour cette lampe à alcool.

Bertrand said...

Bonjour Stéphane,

surement une bête question, mais qu'utilise tu pour tenir le couvercle de la bouilloire?! photo 2 et 3

A l'avance merci.

Bertrand

Stephane said...

Bertrand,

Il s'agit simplement d'un fil blanc qui est livré tel quel avec la bouilloire pour mieux installer l'anse. J'imagine que la plupart des utilisateurs le coupe pour mieux pouvoir mettre le couvercle.

Bertrand said...

Merci Stéphane pour ta réponse. En fait j'ai cette bouilloire, mais le fil a surement été enlevé par son ancien propriétaire. C'est dommage, car en voyant les photos, il dois être bien pratique de le laissé.

A bientôt,

Bertrand

lau said...

Elle est très bien cette bouilloire, je l'utilise depuis un certains temps maintenant et j'en suis très content. J'ai toujours au fond deux charbons de bambou ;) Autre chose, je l'utilise directement sur le gaz sans aucun problème et ce depuis des mois.

Benead said...

Un article de ton blog que j'ai passé sans le voir au moment où tu l'as écrit, ça m'étonne de moi surtout qu'il m'intéressait.
Ca fait un moment que je regarde pour trouver ce type de bouilloire sur internet sans en trouver une seule, je suis donc content de voir un article qui en parle et un endroit (sérieux surtout) où je pourrais en acheter une.

Une question pour ceux qui en possède une, est-ce que vous l'utiliser de façon régulière ou est-ce que vous ne vous en server que dans certaines occasion? Je veux dire est-ce que son utilisation est vraiment aussi simple qu'une simple bouilloire "classique" ou est-ce qu'il y a des contrainte d'utilisation qui limite?

Une autre question mais plus à Stéphane cette fois-ci, quel est l'ordre de poid d'une telle bouilloire? Je l'ajouterai peut-être bien à ma prochaine commande prévue en avril pour mon anniversaire (aïe je sent qu'elle va me couter cher celle la avec tout ce que je veux acheter lol).

Merci d'avance pour vos réponse

Stephane said...

Le poids de ce set (bouilloire + socle et lampe à alcool) avec emballage est 1.8 kg.

Gisle Henriet said...

Salut Stephane,

I have a question about this kind of boiler, I have one and like it alot. I just had alot of troubble finding a good burner for it, i have experimented with many kinds of burners and concluded in that the best so far is to use the burner for "fondue chinoise" and simply put it under the kettle in the wooden "box". It really works, but i find that the alcohol smells pretty strongly. Do you have any tips of where i could find a better burner or what to use?

thanx alot / Gisle

Benead said...

je relance la question de Gisle Henriet sur le combustible, n'y a-t-il rien de mieux que l'alcool que l'on trouve dans les magasins de bricolage et qui à le défaut de sentir très fort?

Laurent said...

J'ai reçu cette bouilloire de Stéphane vendredi, et je l'ai utilisée samedi pour la première fois.

J'ai fait bouillir de l'eau de source (Montcalm) versée froide, laissant entièrement à la bouilloire le soin de la faire bouillir. Cela prend du temps, mais c'est appréciable, si comme moi vous aimez les préliminaires ;-)

Avant cela, pour tester le système, j'ai rempli le réchaud d'alcool à bruler (http://bit.ly/a3XtOe) et cela sentait un peu fort. J'ai essayé aussi avec du pétrole pour lampe donné comme inodore, mais c'est nettement moins bien (ça sent quand même, et ça fume).

En fait, une fois le système en route, l'odeur s'estompe et ça va bien.

La présence de la bouilloire est quelque chose de "vivant" à côté, cela améliore grandement la dégustation je trouve.

Je me suis posé la question de savoir s'il fallait la laisser sur le feu. Ce qui me gênait était surtout l'évaporation importante que cela pouvait engendrer. J'ai réglé le problème en ne la reposant pas immédiatement sur la flamme (je verse dans la thière, je pose à côté, j'infuse, je verse dans le pot puis dans la tasse, je sens, je repose sur le feu, je bois...)

Ma théière a un aspect plus "gris", métallisé, que le rendu de la photo.

Stéphane a joins des charbons actifs de bambou à mon colis, j'ai cru un moment que c'était des trucs à faire bruler, j'ai compris en trouvant l'article ad'hoc que c'était pour améliorer l'eau. Je testerai ça ce soir.

J'en suis donc satisfait après les utilisations de ce week-end, un excellent rapport qualité/prix !

Stephane said...

Merci Laurent pour ton commentaire très détaillé. C'est notamment intéressant de lire que l'odeur de l'alcool à bruler s'estompe et que c'est mieux que du pétrole à lampe. Merci d'avoir fait ce test.