Friday, April 29, 2011

La saveur des braséros et bouilloires d'autrefois


Le dernier livre (chinois) de Teaparker nous parle des Nilu (braséros) et des bouilloires traditionnelles. Son but est d'examiner par le détail l'influence d'un chauffage de l'eau par le charbon sur le thé.

Au départ, il s'agit d'une alliance Yin/Yang, eau et feu. Comment arriver à harmoniser ces deux éléments opposés pour obtenir une eau bouillante? Car l'eau est la mère du thé, et son chauffage va aussi influer sur sa qualité.

Teaparker décrit les différents styles de braséros et de bouilloires à travers les dynasties. L'esthétique et le symbolisme jouent un grand rôle.

L'eau change de goût selon comment elle est chauffée et avec quel charbon. Le dégustateur de thé contemporain tirera beaucoup d'enseignements et de plaisirs en utilisant chauffant son eau traditionnellement.

3 comments:

ginkgo said...

très intéressant....dommage que ce ne soit écrit qu'en chinois...à quand une traduction en anglais ? ou en français...????

Stephane said...

Il y en aura peut-être un jour en anglais.
Par contre, rien que les photos sont très belles et peuvent donner des idées aux potiers...

ginkgo said...

ah oui je vois.........:) :) .....