Wednesday, October 12, 2011

Oolong de haute montagne d'hiver 2010

Cultivar: Luanze Oolong
Origine: Tsui Feng, Taiwan (1700 m)
Récolté à la main le 24 octobre 2010

(Dégustation test en anglais ici.)

Ma sélection comprend actuellement des thés de haute montagne de chaque saison. C'est une opportunité pour bien comprendre les caractéristiques gustatives de chacune d'entre elles.
En terme de qualité et de prix, l'hiver est le pendant, le miroir de la saison printanière pour les Oolongs. Mais leurs caractères sont très différents. Au priori, la météo de haute altitude est semblable: il fait encore/déjà assez chaud en journée pour que les feuilles poussent doucement, mais les nuits sont très fraiches. Fin octobre, par contre, l'ensoleillement est bien moindre que fin avril. Le temps est plus sec aussi. Les plantes n'ont plus les fortes poussées de sève du printemps. Au contraire, elles se préparent au repos hivernal. Les dernières feuilles d'Oolong de l'année poussent donc particulièrement lentement et doivent puiser profondément dans le sol pour en tirer leur force.

Si cet Oolong d'hiver n'a pas de fragrances aussi prononcées et fleuries qu'au printemps, il a une douceur, un goût de canne à sucre d'une finesse incroyable. La fraicheur est bien là aussi, évidemment, harmonieusement contrebalancée par ce goût moelleux. Sa longueur en bouche fait vibrer les papilles avec élégance et légerté.
L'infusion est limpide et transparente. Tout est finesse et harmonie. Ce n'est pas un Oolong exubérant comme au printemps, mais plus un Oolong dont la force est retenue et calme. 

4 comments:

Lulu said...

Quelle poésie !
Un petit coucou pour te dire à quel point je me délecte de ma dernière commande.Chaque jour est une nouvelle fabuleuse découverte.
Cependant,j'ai beaucoup de mal à trouver les bons paramètres dosage/temps d'infusion/,comme tous les néophytes je suppose...
Par exemple, pour le Gaoshan jinxuan oolong d'ali shan, j'ai appliqué ta methode de dégustation , à savoir 3 g/10 cl/6 mns,quelle puissance!!
As-tu un conseil à ce sujet?

Stephane said...

Merci Lulu,

La méthode de degustation 3gr/10cl/6 minutes est celle pour tester les thés. On l'utilise surtout pour 'déshabiller' un thé d'une seule infusion et voir ses défauts. C'est bon pour une première approche, pour savoir ce dont il est capable. Ensuite, à toi d'adapter tes autres prochaines infusions. Si tu trouves cela trop fort, tu peux réduire le temps d'infusion, par exemple. (Ne réduis pas la température, par contre, pour mes Oolongs). Tu peux ainsi jouer sur le temps d'infusion pour obtenir la concentration que tu aimes le plus. (C'est personnel et dépend des goûts de chacun. Les débutants ont tendance à boire léger, tandis qu'une fois qu'on s'habitue à la théine, nombreux sont ceux qui préfèrent les infusions plus concentrées.)

Lulu said...

Merci Stéphane!
Au contraire , j'adore cette puissance que j'ai bien evidemment du mal à retrouver sur des infusions plus courtes,cela va de soi,mais j'expérimente!
@ bientôt!

Stephane said...

Alors ne raccourcis pas trop tes infusions. La caractéristique d'un bon thé est justement de rester bon quand on l'infuse longtemps avec peu de feuilles. (Alors que les feuilles de moindre qualité s'infusent mieux avec beaucoup de feuilles et des temps courts.)