Friday, October 07, 2011

Qizhong Oolong de Wenshan du printemps 2009


Cultivar: Luanze (qingxin) Oolong
Origine: Wenshan, nord de Taiwan
Récolté à la main au printemps 2009
Process: Baozhong avec une torréfaction moyenne.

Le nom Qizhong est inspiré d'un Oolong de Wu Yi. En effet, les Baozhongs du nord de Taiwan trouvent leurs origines dans le nord du Fujian: les théiers et les techniques de fabrication proviennent de là-bas.

Comme il s'agit ici non pas d'un nouveau thé, mais du renouvellement de stock (celui de 2008 est épuisé) d'un thé décrit plusieurs fois dans ce blog, je n'ai pas eu envie de le boire analytiquement en porcelaine. Je préfère vous le montrer tel que je le bois pour en tirer le meilleur.

Ses feuilles sèches ne sont pas roulées comme les Oolongs de Dong Ding. C'est pourquoi on n'en met plus qu'une simple couche sur le fond de la théière.

Les odeurs forestières et épicés sont affinées par leur passage dans la jarre en porcelaine de Petr Novak.

Je fais varier la durée d'infusion au gré de mes envies d'intensité.

 Pour mon eau, j'utilise une bouilloire en fonte, tetsubin, chauffée par un braséro (Nilu) en forme de tour! Cette forme haute est non seulement très élégante, mais elle est aussi pratique: le bas du braséro ne devient pas chaud et il reste simple à transporter même quand il est en action.

Et l'eau chauffée par du charbon de bois de longan prend un goût encore plus doux que d'habitude. L'odeur du feu de ce charbon est aussi très agréable, surtout par cette fraiche journée d'automne.

Les couleurs qinghua (blanc bleu) et le rouge de la théière et du braséro sont aussi les couleurs du drapeau de la République de Chine (Taiwan). Lundi le 10 octobre, cette République fêtera ses 100 ans!

Mon Cha Xi utilise justement de nombreuses porcelaines de la fin de la dynastie Qing. Leurs parois et leurs décors n'ont plu la finesse et la précision des porcelaine du début de la dynastie. On y voit la marque d'un relachement et d'une liberté qui conduisit à un changement de régime.

 Les feuilles ouvertes ont retrouvé leur couleur verte. Il y a très peu de tiges. C'est un thé qui a été trié pour le concentrer.

La théière d'Yixing en zhuni moderne Duo Qio a su garder les arômes les plus légers tout en arrondissant bien les angles de ce thé. Le résultat furent 4 infusions équilibrées, moelleuses et longues en bouches. La torréfaction a ajouté une couche de complexité et de profondeur à ce Baozhong, mais a su préserver sa fraicheur. Son profil rejoint donc celui que j'apprécie chez les Hung Shui Oolong, mais son terroir et son savoir-faire Wuyiesque lui confèrent des arômes bien différents!

4 comments:

Dave Cropley said...

I received a parcel containing some of this Qizhong Oolong just yesterday and its truly delicious! Just as I'd hoped.
I found it very similar to the Hung Shui roasted 2010 Winter 'wild' Concubine Oolong from Feng Huang, and equally lovely. Great tea, thanks Stephane.

Michel said...

superbe The...

Stephane said...

Thanks for comment Dave. I'm glad your parcel arrived so quickly and that you already had the chance to taste this tea!

Merci Michel!

Paul said...

Cette version torréfiée du baozhong est vraiment excellente.
Il a les parfums capiteux et envoûtants du baozhong, mais avec ce côté torréfié qui le rend... réconfortant.