Tuesday, March 08, 2016

Les hauteurs de San Hsia

A une dizaine de km de San Hsia, j'ai visité aujourd'hui cette plantation de thé située à 700 mètres de hauteur environ.
Aux pieds des théiers, on peut voir l'engrais bio (m'a-t-on assuré) que l'on vient de répandre. Il est encore dans son état compressé d'origine, mais il se dissoudra lors des prochaines pluies.

La présence d'herbe et d'autres plantes entre les rangées de théiers est aussi un bon signe et indique une absence de désherbant.

Ces théiers semblent en bonne condition, mais l'on remarque aussi une autre chose: l'absence de bourgeons.
Il faut s'approcher très près du haut de ces arbres pour trouver, aux endroits les plus ensoleillés, des petits début de bourgeonnement. Cette observation confirme que le grand froid de cet hiver à Taiwan résulte en des récoltes un peu plus tardive. Il faudra compter fin mars/début avril. Et comme les théiers ont souffert des chutes de neige le 24 janvier, un fermier m'a dit qu'il anticipe des rendements en baisse ce printemps.
Je vous invite donc à prendre encore un peu patience. Le bon thé sait se faire attendre.

2 comments:

Tsubo N. said...

En conséquence les prix vont être impactés également en toute logique, non ?

TeaMasters said...

Merci pour ta question!

Toutes choses êtant égales par ailleurs, la conséquence logique d'une baisse de l'offre (et, cela serait logique, d'une augmentation de la qualité) est une hausse des prix. C'est vrai.
Mais l'autre facteur déterminant sera la demande...