Thursday, February 25, 2021

Célébrer une union de 50 ans

Autrefois, avant le Covid, un anniversaire de mariage se célébrait par une grande fête. Mais pour les 50 ans de mariage de mes parents, dans quelques jours, cela ne sera pas possible de se réunir avec eux. Non seulement il est quasi impossible de faire le voyage, mais en plus ce serait risquer de leur transmettre un virus dangereux (puisqu'ils ont plus de 70 ans).

Comme la plupart des gens, notre famille va donc devoir recourir aux communications vidéos virtuelles pour souhaiter encore de nombreuses années de bonheur et d'amour à mes parents. Ce genre d'interaction laisse souvent un goût d'inachevé, car il manque la dimension du corps, du toucher.
Mon Chaxi ici est une première ébauche de célébration de ce mariage. Son but est de laisser une empreinte, de marquer l'occasion par une dégustation de thé qui nous ramène à la fois au réel et au sujet de la fête, 50 ans de vie commune.
Et quel est le thé qui convient le mieux pour symboliser ce temps qui passe et qui se transforme en des saveurs de plus en plus sublimes et douces? Un puerh cru de 50 ans (environ) naturellement!
Le lion était encore dans l'ombre, mais il pointera sa tête en août... Cette ancienne théière zisha peinte a l'avantage de contenir le symbole de ma présence (vu que je suis du signe du lion), et sa glaise convient très bien au puerh ancien. Par contre, je viens de me rendre compte qu'avec 50 ans de mariage, mes parents vont fêter leurs noces d'or! Cela plaide pour que je remplace cette théière par ma théière dorée... C'est un matériau plus exigeant, car il conduit mieux la chaleur et n'a aucune porosité. Heureusement, la qualité ne fait pas défaut dans un puerh des années 1970s (et cela permet d'en utiliser très peu, car l'important c'est la qualité, par la quantité)!

Un Chaxi réussi est toujours le fruit de notre expérience passée, de nos essais, de notre reflexion et nos tatonnements. Bref, c'est comme un mariage réussi. C'est un processus dans lequel les efforts et la bonne volonté nous aident à surmonter les défis. Le Chaxi, c'est justement aussi cette manifestation de la volonté et de l'amour puisque c'est une manière de préparer le thé qui retient toute notre attention. Le thé, comme notre amour, devient le centre du monde dans notre Chaxi/mandala. 

Pour symboliser l'union de mes parents dans ce Chaxi, ma femme a eu l'excellente idée d'ajouter ces 2 papillons de cristal! Voilà qui rend ce Chaxi de noces encore plus collaboratif et symbolique! Le papillon est un symbole de l'amour et de l'éphémère. On a mieux que de l'or quand on arrive à célébrer une union de plus en plus harmonieuse et douce! 

Sunday, February 07, 2021

The 2021 Chinese New Year holiday/work schedule

Chinese New Year is the longest and most important holiday in Taiwan (and China). For a week, most places will be closed, except places of tourism and entertainment. And this year, the kids' vacations have been prolonged again (like last year). So, this is my schedule of my next deliveries for the tea-masters.com boutique.
1- February 8th: last shipment for orders received before February 7th, 9 PM US Eastern time.
2- February 17th: first shipment after the New Year (for orders received before February 16th).
3- February 22nd: Second shipment and then we're back to normal shipping within 24 hours of your order.
Here's another news I'm glad to announce: the arrival of 2021's first tea, the SiJiChun Dong Pian from Mingjian. Harvested on a sunny, but cool January 26th, this year's batch is particularly light and fresh. 
Enjoying my 1999 7542 puerh
The pictures in this article were taken in Hsintien, near Maokong. I had found this beautiful trail last year. It has cherry blossoms, great views and even tea plantations! So, I know it's maybe the most worn and repeated cliché for a tea vendor, being pictured in a tea plantation. But I'm not apologizing. This is exactly what I like to do: hiking along tea plantations and pausing for a sip of good tea (even if it is simply brewed in a thermos).  
So, I wish you a wonderful Chinese New Year! I raise my cup to good health and happiness!


Tuesday, February 02, 2021

Si vous aviez un nouveau frigo?

Beauté Orientale 'tradition' été 2020
Cette question était l'intitulé de la composition de chinois de l'équivalent du bac à Taiwan cette année. Vous avez deux heures pour écrire un texte intéressant sans faire de hors sujet!

On est loin des sujets classiques où l'on retombe rapidement sur une problématique classique traitée en cours. Ici, le bachotage ne sert pas à grand chose. Il s'agit d'être créatif et de puiser dans sa sensibilité.

Voici, en substance, comment mon fils a répondu à cette question.

Dans une première partie, il a écrit qu'enfant, pour lui, le frigo était un objet doté de pouvoirs magiques. En effet, malgré la chaleur tropicale des étés à Taipei, le frigo restait cet ile de fraicheur d'où l'on pouvait retirer des boissons désaltérantes. Et rien qu'ouvrir sa porte, c'était comme accéder à un autre monde où il ferait toujours frais et où les aliments gardent leur primeur.
Dans une seconde partie, il enchaine en disant que s'il avait un nouveau frigo, il serait à l'image de ce frigo magique de son enfance. Ce serait un frigo où il pourrait y mettre ses plus beaux souvenirs et ses rêves, afin qu'ils y gardent tout leur éclat. En grandissant, beaucoup d'adultes finissent par oublier leurs rêves et aspirations de jeunesse. Mais avec ce nouveau frigo, il pourra les conserver sans les altérer et compromettre. Et c'est la fraicheur de ses souvenirs et de ses rêves qui guidera ses pas dans le monde adulte. 
Si j'étais son correcteur, je lui donnerais 20/20! Vraiment bravo, fils! Je n'aurais pas eu autant d'imagination avec un frigo.
Pour moi, la préservation des souvenirs et des arômes passent par un autre objet, la feuille de thé!
Dans quelques grammes de feuilles séchées, on trouve tant d'ambiances et de saveurs différentes! Ces feuilles de beauté orientale 'tradition', par exemple, contiennent toute la douceur sucré de l'été Taiwanais. Et c'est d'une pureté inaltérée par le temps!
La torréfaction traditionnelle est ce qui a permis de figer les belles saveurs de cet Oolong.
Et une simple théière en porcelaine suffit pour nous restituer ces notes gourmandes et estivales enrichies de morsures mielleuses d'insectes! L'éclat de l'infusion suffit pour nous réchauffer le coeur.

Et si vous aviez un moyen de préserver vos rêves d'enfance? D'ailleurs, cela me rappelle qu'on me disait que je joue à la dinette quand j'ai fait ma première démonstration de gongfu cha en France!
Buvons à la préservation et l'accomplissement de nos rêves!

Saturday, January 30, 2021

The Reddit influence

I guess you have all heard about the news of the GameStop stock by now. The short squeeze orchestrated by a group of small investors exchanging on Reddit has caused great losses for a hedge fund. It's a great lesson that investing is a very risky business, even for the pros, especially when they use risky tools. Another lesson I see is that when interest rates are at 0% hedge funds can borrow at almost no cost, this creates unhealthy conditions that favor reckless behavior. 

In this story, people exchanging information on Reddit have beaten the pros. The influence of Reddit is real and also touches the domain of tea. This month, I noticed frequent sales of a particular cake. It turns out that the cause for these sales came from someone called The_Karma_Killer who had posted a very entertaining review of 2 puerh cakes from my selection. This is what he had to say about the 2003 private factory 8582 style sheng cake in this post:


I apologize for the profanity in this text. But at least it should convince you that I didn't write these words! It's not my style. However, I pretty much agree with the logic. A tea drinker mostly functions in 2 modes. Either he's focused on tea and he wants to maximize his experience, which means excellent leaves. Or he's not focused on tea, but doing something else, then he wants to maximize value and this means going for tea leaves that are inexpensive and simply enjoyable.

According to this Reddit user, this is where my 2007 Peacock sheng puerh cake from the Kunming Factory is a perfect match:


Wednesday, January 27, 2021

2 jours d'examen, 2 thés

C'est fait! Mon fils ainé a passé son examen d'entrée aux universités de Taiwan vendredi et samedi dernier. Cet examen ressemble moins au bac qu'aux examens écrits d'admission aux grandes écoles. En effet, c'est selon la note obtenue qu'on devient admissible à telle ou telle université, avant de continuer le processus de sélection (en fonction des critères de chaque spécialité). Les enjeux sont donc énormes. Toute la scolarité est jugée pendant ces 2 jours, et cela déterminera les études supérieures et la vie professionnelle du plus grand nombre de ces étudiants. Aussi, pour éviter le stress, ma femme et moi sommes allés nous balader non loin de l'école de Muzha où avait lieu l'examen.
En effet, de nombreux parents s'arrangent pour être présents lors de cette épreuve. Notre rôle est modeste: amener notre fils à cette école une heure avant le début des épreuves, le rechercher, et, lors de la pause de midi, lui apporter à manger. Nous espérons contribuer ainsi à le rassurer et à lui fournir un soutien moral par notre simple présence. Beaucoup de parents Taiwanais font pareil.
Pendant qu'il passait ses épreuves, nous avons eu le temps d'aller au temple Zhinan. Sur le chemin, une rangée d'arbres aux fleurs d'osmanthus exhalaient leurs parfums familiers et si typiques de Taiwan. Du haut de la colline, la vue sur Taipei est magnifique en ce jour frais, mais ensoleillé. Dans le thermos, mon Tie Guan Yin de haute torréfaction nous comble par ses arômes riches et chaleureux. 
Une autre particularité du système universitaire de Taiwan, c'est le choix de la 'voie royale'. En France, si je me rappelle bien et si cela n'a pas changé, les étudiants les plus doués se dirigeaient surtout vers les grandes écoles d'ingénieur, puis de commerce. Or, à Taiwan, les meilleurs font presque tous médecine à l'université nationale à Taipei (62 places)! Cela explique pourquoi la parole des médecins est si respectée à Taiwan. Cela est très frappant durant cette crise du Covid que Taiwan maitrise mieux que la plupart des pays (moins de 900 cas et 7 morts seulement).
La seconde journée est le témoin d'un changement radical de la météo. Il fait froid, gris et nuageux. A Maokong, le brouillard enveloppe le sommet des collines. Au loin, au centre de la photo ci-dessous, je discerne une plantation de Tie Guan Yin...
En voilà une autre sur le bord de la route. La couleur verte foncée de la forêt subtropicale ressort encore mieux avec ces brumes matinales. Malgré le weekend, les sentiers sont presque vides. Nous ne rencontrons que 2 ou 3 groupes durant notre excursion. 
Les théiers ont été taillés pour passer l'hiver. Ainsi, une fois bien reposés au printemps, de nouvelles feuilles pousseront de manière abondante. La présence de ces plantations fait chaud au coeur. On en oublierait presque que mon fils est en train de plancher sur l'un des examens les plus difficiles de leur histoire (selon les commentaires des profs sur les réseaux sociaux). Cela fait penser aux difficiles concours d'admission à la fonction publique chinoise mis en place depuis la dynastie Sui (581-618), juste avant la dynastie Tang. 
Or, je lis justement une anthologie de poèmes de Du Fu (712-770), le descendant d'une belle lignée de généraux et de serviteurs de l'Etat. Ce poète va échouer aux concours de mandarin. Sans poste prestigieux, sans carrière et sans argent, il fera de magnifiques poèmes sur sa liberté indomptable, mais aussi sur la dureté d'une vie sans la sécurité d'un travail stable. Même un échec peut donner naissance à une oeuvre magistrale et éternelle! Cela permet de relativiser l'importance de ces examens...
Le futur est toujours incertain. Mais le thé est un bon compagnon de vie qui donne de l'énergie le matin, de la chaleur en hiver, de la douceur et du réconfort. C'est un meilleur ami que le vin qui ne vous fait oublier vos peines que l'espace d'un instant. Le thé vous permet de garder la tête claire et de vous connecter à la beauté de la nature magnifiée par la culture. Bref, il donne de l'inspiration pour faire face aux épreuves quotidiennes quand les diplômes et les cours théoriques sont loin derrière! 



Monday, January 25, 2021

How to end a Chaxi, a video tea class

I apologize for delaying the Friday evening tea class to early Saturday. In case you missed it, you can catch it here below. This week, I answered 2 viewer questions from my previous class. How does a tea session finishes? How do I take care of my teapot and tetsubin? And what do I do with the spent leaves? I thank the persons who asked these questions I had never written about in the past!

J'ai bien failli ne pas faire le cours en français, car je n'avais pas assez de temps samedi dernier. Si bien que je l'ai fait le dimanche! Et cette fois-ci le sujet est assez original. Au lieu de vous montrer le début d'un Chaxi, je vous montre la fin! Ainsi, je vous donne des idées sur quand arrêter une session de thé, que faire des feuilles et comment entretenir et nettoyer vos accessoires. Ce cours est une réponse à des questions de 2 téléspectateurs de mon cours précédent. J'espère donc que ces vidéos vous seront utiles pour vous améliorer et pour passer d'excellents moments de thé!

Friday, January 15, 2021

Hei Cha tea class

In this evening's live tea class, I will talk about a tea that has now 20 years of age! We'll celebrate its anniversary by brewing it and discussing the history and characteristics of Hei Cha. 

This is a tea that has been in my selection for 5 years already. On Instagram, a tea friend commented on these pictures that I don't often brew and talk about it. So, I think it's about time that we spend a whole tea class on the subject of fermented teas! (And I'll disclose a little known fact about shu puerhs during this class!)
As these pictures show, I spent a wonderful evening brewing this tea in a Korean style woodfired teapot made by David Louveau.  
In order for you to get the most out of this tea and my class, I recommend that you brew it while watching my live video! Since it's a shu puerh, the chaqi is very calm and won't keep you up all night (like a sheng puerh could)! 
And if you are on Telegram, you may join my new channel there.

Thursday, January 14, 2021

L'hiver, la saison des infusions

Si le printemps est la saison des récoltes de thé, l'hiver est celle de sa consommation, donc de ses infusions. En effet, c'est quand il fait très froid qu'on a le plus envie d'une boisson chaude pour nous réchauffer.

Je veux donc partager avec vous un Chaxi hivernal de circonstance. En effet, mon choix s'est porté sur un Oolong à forte oxydation et torréfié: le Oolong Beauté Orientale Tradition de Hsin Chu de l'été 2020. Il a donc 3 caractéristiques chaleureuses:
1. Sa forte oxydation,
2. Sa torréfaction,
3. Sa récolte estivale.
Comme il fait froid, j'en profite pour vous rappeler que le préchauffage de la théière zisha commence par le couvercle et les parois externes. (Voir ci-dessus). Ce n'est que dans un second temps qu'on préchauffe l'intérieur pour éviter un choc thermique. (Voir ci-dessous).
Dans un troisième temps, on vide l'eau chaude dans les coupes pour les préchauffer à leur tour.
Puis, je fais glisser les feuilles de ma main dans la théière. (Moment émouvant de contact direct avec les feuilles.)
Vient enfin le moment de l'infusion: verser l'eau portée à ébullition sur les feuilles. Pour ces feuilles, je verse avec beaucoup de douceur pour les premières infusions.
Remarquez que j'attends d'avoir verser l'eau bouillante dans la théière pour vider l'eau du préchauffage de mes coupes.
Et dès que c'est fait, je peux commencer à verser l'infusion directement dans mes coupes. Et avec un bonne théière, il est assez simple de ne pas mettre une seule goutte sur le Chabu.
La première infusion est d'une clarté limpide. Sa couleur est légère, car c'est le moment pour déguster les arômes les plus fins, les plus gourmands, et un goût bien pur. Cette pureté n'est pas le fruit du hasard, mais elle accompagne une démarche naturelle qui vise à ce que les Jacobiasa Formosana Paoli, de petits criquets verts, mordent les bourgeons, ce qui entraine une réaction défensive du théier qui provoque des odeurs très parfumées. 
Les Beautés Orientales de Hsin Chu sont, la plupart du temps, classifiées par leur producteur en fonction du degré de morsure des feuilles et donc de l'intensité de ce 'parfum' complètement naturel. Si vous désirez essayer un exemple de très haute qualité, je vous recommande les version impériales de ma sélection
Mais on a déjà de très beaux arômes avec cette version tradition... Et on a aussi l'avantage de cette pureté, car le fermier est obligé de ne pas employer de pesticides afin de favoriser la venue de ces petits criquets!
Je recommande de ne pas l'infuser trop longtemps dans les 3 premières infusions, car il a beaucoup d'arômes très fins qu'il ne faut pas surcharger. Sa torréfaction ajoute de la longueur en bouche et du moelleux. On est presque dans le thé au goût de Cognac! Sinon, en terme d'accord avec des mets, je trouve qu'il pourrait bien aller avec des plats avec sauce tomate! En tous cas, c'est un thé facilment puissant qui convient bien à l'accompagnement d'un repas.
Faisons revenir un peu d'été au milieu de l'hiver!

Je signale que je viens d'établir une présence sur le réseau Télégram afin de partager la beauté du thé avec le plus grand nombre!