Monday, May 25, 2009

Wenshan Baozhong 'forêt subtropicale' 2009


Récolte du 11 avril 2009.
Lieu: la forêt montagneuse de Wenshan, près de Pinglin.
Cultivar: luanze (qingxin) Oolong
Process: oxydation un peu plus forte (et traditionnelle) que pour la plupart des Baozhongs modernes (qui sont du type 'fleur de lys').

Il provient du même endroit que celui de l'an dernier, celui de 2007 et même celui de 2006! Je vais donc tenter d'éviter les redites. C'est aussi une raison pour laquelle je ne vous présente pas de dégustation en mode 'test', mais un Cha Xi, mode plaisir! 


Néanmoins, j'utilise ma théière en argent -pure à 99.5%- et celle-ci monte très haut en température. Seules les meilleures feuilles supportent une infusion si chaude sans rendre le thé astringent ou amer. Or, ce 'cru' 2009 est particulièrement moelleux et le reste même dans ces conditions extrêmes.  Il ne faut donc pas hésiter à l'infuser longtemps et ne pas utiliser trop de feuilles. Ainsi, il sera encore plus long en bouche.

Les feuilles ont été triées pour retirer les tiges. La récolte, plus précoce cette année, a permis d'avoir de nombreuses petites feuilles dont les odeurs sont plus fines.

La couleur de l'infusion tire sur le jaune (normal, vu l'oxydation), même si ce n'est pas évident avec les coupes chantantes qingbai.

Ce Cha Bu  représente des poissons (symbole d'abondance en Chine). Kim, un ami expert de cérémonie de thé japonais, m'a raconté la légende de ce dessin: il s'agit d'une carpe qui voulait devenir un dragon. C'est pourquoi, il nage à contre-courant et saute hors de l'eau, par-dessus une cascade. C'est à ce moment que la carpe se transforme alors en dragon!

Telle est aussi la vitalité et la force que je sens en buvant ces feuilles de Wu-Long, noir dargon! Ce sont les odeurs et toute l'énergie de la forêt de Wenshan dans ma coupe!


6 comments:

Brahktor said...

Très joli Cha Xi, le Cha Bu s'accorde bien avec la couleur du thé et des accessoires, ça donne envie de boire de ce Baozhong!

Michal said...

Hi Stephane :-) How can one order from you some teas that You're writing about here?

Julien said...

Bonjour Stéphane,

Je suis très heureux de ce thé si doux !

Je l'infuse dans mon set de compétition, 3 grammes pendant 3/4 minutes et je suis satisfait du résultat !

Ces paramètres te semble correct ?

Bonne soirée
Julien

Stephane said...

Bonjour Julien,

Si tu es satisfait, c'est que c'est bon! Si tu le trouves trop concentré, tu peux raccourcir le temps d'infusion, par exemple. Juste pour te dire d'utiliser ton plaisir pour adjuster tes paramètres d'infusion.

Sinon, pour le Baozhong, je te suggère d'utiliser un gaiwan aux parois fines. La coupe du set de compétition a des parois un peu épaisses.

otto said...

L'éclat jaune dans un regard bleu-gris...
L'accord semblait parfait sous la coupelle, un jour de pluie. Un heureux hasard que ton Cha Xi avait déjà confirmé.

Premier thé "loong" en bouche. Et quel sentier n'ai-je découvert pour la 1ère fois! En raccourci, du miellat, de la chlorophylle à foison d'une fraîcheur ruisselante. Et puis, comme si au milieu de cette "rain-forest" ressuscitée, une orchidée discrète venait d'apparaitre dans un rai de lumière. A la quatrième infusion le thé se met au vert, libère les narines, laissant revenir ce parfum de miel au fond de la gorge et cette pointe épicée sur le bout de la langue dont la sensation (et non le goût) rappelle l'effet durable du gingembre.

Maintenant je sais ce que peut vouloir dire "pas d'astringence" pour un thé de cette qualité.

Stephane said...

Heureux d'avoir su plaire à tes papilles, Otto!
Merci pour ton commentaire.