Friday, May 11, 2007

Baozhong 'forêt subtropicale' du printemps 2007

Ce Baozhong de première qualité est fait exclusivement à partir de luanze (qingxin) Oolong. Sa caractéristique particulière est son oxidation un peu plus forte que la majorité des Baozhongs modernes. Les feuilles sèches sont entières et d'une couleur verte foncée intense.
l'infusion est jaune, huileuse et tire encor un peu sur le vert. La clarté est OK. On a comme le soleil de la fin d'avril dans notre tasse. En effet, ce Baozhong fut récolté début mai, au meilleur moment de la saison de cette année, après plus de deux semaines de temps ensoleillé.

L'odeur profonde et fraiche des feuilles sèches est celle de la forêt du Wenshan.

L'infusion le confirme. C'est un mélange luxuriant d'arbres, d'arbustes et de fleurs des bois subtropicaux. On y trouve aussi ce soleil chaud du printemps et une odeur sucrée bien longue.

Le goût est très tonique. Il combine un peu d'acidulé et de rondeur avec un rien d'amertume qui se transforme en sec, puis en sucré. Comme d'habitude, je l'ai choisi pour sa très longue présence en bouche. Il fait même saliver en bouche. Si bien qu'une tasse en appelle une autre!Les feuilles ouvertes ont quelques endroits rougeâtres, témoins de leur oxidation un peu plus poussée. Elles furent ramassées à la main, une à une, dans un geste que j'imite si maladrtoitement!

(Disponible au même prix que l'an passé en paquet de 150 gr ou de 100 gr).

4 comments:

Anne said...

Bonjour Stéphane,

Ta description est tout à fait conforme à mon expérience de ce thé. C'est un voyage sensoriel hors norme.

Je viens de les recevoir et ne m'en lasse pas. Le "fleur de Lys" est aussi une ode à l'amour du thé et des voyages qu'il nous propose. Ils sont exemplaires.
J'avais déjà choisi le 2006 pour faire découvrir à nos convives le "vrai" thé. Le côté un peu électrique qui fait saliver est un phénomène marquant, qui soulage de l'effet assèchant d'un repas arrosé au vin. Le côté anesthésiant (de la bouche) de l'alcool se dissipe vite.
Désolée pour le côté puriste qui j'espère ne vous choquera pas mais je teste pour l'instant la possibilité de travailler ce thé à froid pour le glisser en remplacement de l'eau pure en accompagnement du repas.
Le résultat le plus approchant du travail à chaud est avec des glaçons laissés quelques minutes à l'air avant de les laisser fondre sur le thé.


A très bientôt,

Anne

Bertrand said...

Pour ma part, j'avais déjà déguster celui de 2006 que j'avais trouvé extraordinaire. C'est pour un moi un thé d'exception et un de mes préférer.

http://www.zhuangcha.net/blog/index.php?2007/01/26/17-un-baozhong-de-printemps-aux-notes-estivales

Michel said...

Que j'ai hâte de succuler toutes ces merveilles; Le forêt subtropicale de l'an dernier était selon moi un nectar ensoleillé (comme tu le dis) à mi chemin entre celui de fleurs et d'un pollène d'abeille, rond et languoureux, un thé généreux et bien chaleureux.
J'attends ceux de haute montagne..

le double bonheur - thé et printemps!
Toujours un plaisir de te lire.

Michel

Danica said...

This is an excellent tea. From the moment I opened the bag, a delicious aroma of--dare I say--chocolate emerged. This tea literally reeks of delicious taste and excellent quality, as what could be better than chocolate? Perhaps a subtropical forest bao zhong. I took a handful and gently crushed it (per Stephane's instructional video) then carefully placed it in a pre-heated porcelain gaiwan. The leaves were long and gently rolled, but fit in my flat-bottomed gaibei. The first pour was a rinse, but I tasted it for flavor--it had notes of sugar, honey, grass, and fruit with a long aftertaste. This was the interplay of flavors for the next six brews, and if had kept going I'm sure I would have gotten a few more worth savoring. By the way, this is a strong tea, and the flavor changed from very rich and complex to more vegetal and nourishing with later brews (five and six). I was quite caffeinated after drinking so many rounds in my gorgeous Qing dynasty wine cup! It's truly a delicious tea, and one I could happily drink every day for the great satisfaction it provides. Thank you Stephane, for bringing us another wonderful tea.