Tuesday, May 15, 2007

Spring 2007 Semi-wild Wenshan Baozhong

Le meilleur (Baozhong) pour la fin (de la série): le Baozhong semi-sauvage est proche du 'forêt subtropical' par son oxidation, mais il contraste par une infusion plus ronde et reposante et des parfums plus purs encore.These Qingxin/Luanze Oolong leaves come from a tea plantation that hasn't been maintained for over 3 years. No fertilizers and no pesticides have been used for a long time. We can see that the leaves have grown quite long, a good sign of their organic origin. The colors of the dry leaves are very sharp and vivid.
Like the 'subtropical forest', these traditional Wenshan Baozhong leaves have been processed with a higher oxidation level as is usual nowadays. So, there are many similarities in terms of fragrance between these 2. The dry smell also reminds of my walks in the mountainous Wenshan forest around Taipei.
The color of the infusion is yellow, slightly orange, and bright. The transparency of the brew is very good. (Better than on the picture, as we have a cloudy sky and suboptimal conditions for photography).

The smells are particularly pure. I find both the fragrance of subtropical flowers and of the Wenshan forest. This time, the fragrances are lighter and fresher than the previous (winter) semi-wild Baozhong I had, because this is the Spring harvest. The scents are full of sun, pure, but thick and also fruity, like apples.

The taste is much more calm than the 'subtropical forest', which is more energizing, electrifying. There is a sour hint at the beginning, but it's immediately replaced by a deep mellow and sweet taste. The tingle in the mouth is there, but it plays several octaves lower (than the 'subtropical forest Baozhong'). The end is dry, but it continues to play in your mouth several minutes after you've swallowed it. Very nice.
The open leaves are big, sharp and fully developed. This confirms the natural environment where they have grown. You can also see that they have been bitten here and there by little insects. The color is dark green with hints of red, confirming also their higher oxidation level.

Price: A pack of 100 gr costs as much as a pack of 150 gr of 'subtropical forest' Baozhong.
Prix: Le paquet de 100 gr coute autant que 150 gr de Baozhong 'forêt subtropicale'.

2 comments:

Bernard said...

Bonjour Stéphane

Tes commentaires sur les nouvelles récoltes de Bao Zhong 2007 me permet de rebondir sur la dégustation que j’ai faite après avoir reçu ma commande, voici l’article que j’ai rédigé après un peu de recul.

Commande, très bien emballée et les thés conditionnés dans de très belles et efficaces pochettes or et argent. Superbe !! 9 thés en dégustation 3 Bao Zhong, 3 Pu Erh, 3 échantillons généreux. Plus du charbon de bois de bambou que j’utilise dans le réfrigérateur pour les odeurs.

BAO ZHONG de Weng Shan ‘Fleur de lys d’automne 2006’

1/ En grosse théière Yixing 50cl
6 gr, 7mn d’infusion, 95°

Grand bouquet de fleurs blanches sans distinguer laquelle se met en avant, un parfum quand même assez homogène en mélange avec une pointe d’agrume et d’herbe fraîche, agréablement vanillé, avec de la châtaigne (fruit du châtaigner pas du boxeur)
Le tout est très rond, rafraîchissant, avec une pointe d’amertume ou d’astringence en fond,
La longueur en bouche est bonne, agréable de soif. J’emploierais bien cette technique en fin d’après-midi.

2/ En zhong de 13cl
4gr, 3 infusions,1mn,1mn, 2mn, 95°

Beaucoup de fleurs, jasmin ? Plus que la châtaigne je sens la crème de marron à la vanille, le marron glacé, magnifique, l’agrume en fond est présent et le vert frais est là aussi qui apporte sa touche printanière, une note pâtissière (spéculoos, gâteau à la vanille) vient couronner le tout.
Les parfums sont plus angulaires que dans la grosse théière, plus dur aussi en fond de bouche.
La longueur est plus importante.
Les 2ème et 3ème infusions sont un peu plus souples, moins percutantes mais très agréables, mes préférées.

3/ En théière de Yixing de 16cl
5gr. 5 infusions de 30s, 30s, 1mn, 1mn, 2mn, 95°

La même explosion de fleurs qu’en zhong, mais avec moins de vert et une touche d’agrume ou de seringat peut être un peu plus présent, la crème de marrons et de vanille est bien là ainsi que le spéculoos. En bouche beaucoup de moelleux de rondeur, moins de trame présente qu’en zhong, enivrant de printemps, un choc sensoriel et émotionnel surtout sur la 2ème et 3ème infusions qui sont à mon avis parfaites. Quand j’ai ouvert ma fenêtre sur le jardin hier, le même choc, la pluie a ravivée les couleurs et fait sortir les odeurs, l’air est très frais et léger, sa picote un peu la peau, la vie quoi, que demander de plus !!
Ca me rappelle un dicton Malais qui dit ‘Une maison, une femme, un kriss, nul n’est besoin de plus à l’homme, plus ce n’est que vanité’
J’aime ce type de thé, il me fait voyager sans quitter mon jardin et me rend meilleur que je ne suis.
Dit !! Stéphane tu crois que c’est du thé ??

Je découpe les 5 infusions ainsi :

1ère percutante (moins qu’en zhong)
2 et 3ème parfaites de goût et de rondeurs
4 ème idem en un peu plus légère
La 5ème est plus sur la trame, le vert mais plaisante

A comparer avec le Fleur de Lys de printemps

Un mot sur la théière de Yixing achetée sur le Net. Terre très dure et très fine de 98 gr, de dessin classique (Biao Zhun), tournée et sûrement faite en grande série vu le prix, certainement par une manufacture d’état. Je ne la compare pas à d’autres productions et encore moins au théières de potiers ou anciennes qui sont je pense incomparables de beauté, d’efficacité, d’histoire et de prix (ce sera pour quand je connaîtrais mieux le thé, m’sieur) Mais cette dégustation en 3 techniques classiques n’a de but que de faire la meilleure infusion de ce magnifique thé possible avec le matériel que j’ai à ma disposition actuellement.

Stéphane ton Bao Zhong 1976 torréfié est aussi superbe, j’en parlerais plus tard dans une autre lettre (je suis du sud, lent et siesteux)

Bien entendu cette lettre ne résume que le fruit de ma propre expérience, qui est encore très imparfaite. Pour moi ce thé que tu me fais découvrir est une merveille de la nature et des hommes.

Désolé d’avoir été si long et à bientôt

bejita said...

un trés bon thé vraiment different du "fleur de lys " . il est plus " fruité " avec ses notes hesperidés et de coumarine .
c'est un regale pour le palais ...
il n y a que vous qui puissiez etre juge , mais je ne peux que vous le conseiller