Monday, June 13, 2011

Longue natte en bambou de Zhu Shan

Pendant mon séjour à Zhu Shan, j'ai rendu visite au sculpteur de bambou Yeh Chi-Hsiang dans son studio. Très sympatique, il offre du Guei Fei Cha (Oolong concubine) à ses visiteurs et parle librement de ses projets d'exposition en Chine et à Taiwan.

Ses réalisations sont très artistiques et on sent bien une inspiration créatrice qui cherche à aller par-delà l'artisanat traditionnel. Ses objets à thé les plus susceptibles d'intéresser un grand nombre de buveurs sont les petites pellettes où l'on peut déposer les feuilles de thé avant de les verser dans la théière. Malheureusement (pour lui), je ne me sers pas de cet accessoire, lui préférant le creux de ma main pour un contact tactile avec mes feuilles sèches.

Ses autres créations sont souvent plus grandes et plus onéreuses. Elles nécessitent un coup de coeur que je n'ai pas eu. Le seul objet en bambou qui m'a plu est cette longue natte en bambou clair, sur laquelle ses créations sont exposées. Cette natte n'est pas de lui, mais il n'a pas été vexé (ou du moins il ne l'a pas montré) par ma gaffe, et m'a même indiqué où je peux en acheter!

C'est ce que fis! Et voilà le résultat dans mon alcôve à thé. La natte à bambou claire et fine correspond bien à l'ambiance estivale actuelle. Sa couleur foncera avec l'exposition à la lumière. C'est simple et élégant.
Cette simplicité correspond bien à la direction qu'à pris le thé sous l'influence du zen et de Rikyu au Japon. Malgré la tentation de la magnificence des ustensiles de la dynastie Tang (qui inspirèrent le Japon), Rikyu a su réorienter le thé japonais vers un style sobre (wabi). Il innova en utilisant aussi pour ses cérémonies des objets du quotidien les moins chers. (Cela ne l'empêchait pas non plus de dépenser des fortunes pour certains accessoires exceptionnels.)

J'aime cette approche, car elle donne sa part au créatif pour la composition d'un Cha Xi. Sachons garder un esprit ouvert pour improviser avec ce que nous avons sous la main et ce qui croise notre chemin.

Cette natte de bambou mesure 180 cm x 35 cm et pèse 550 grammes.

3 comments:

Hélène said...

Très jolie alcôve ! Je trouve que la natte de bambou apaise le regard et unifie le Cha Xi.
Quel est le thé que tu as préparé à cette occasion ?
La couleur de la liqueur et la photo présentant en vertical les tasses sont une invitation à la dégustation !!

Stephane said...

Merci Hélène. J'avais préparé un Hung Shui Oolong de Shan Lin Shi.

Hélène said...

Merci Stéphane ! Il m'en reste ! Il est un peu tard pour m'en préparer un maintenant : demain sera un belle journée !