Wednesday, June 22, 2011

'Formosa Oolong Tea' the international brand event - Day 1

Last Saturday, at the second floor of Wang Yo Ji's tea house, tea lovers gathered to drink tea, listen to Chinese music, watch a tea packaging exhibition and hear several speeches and presentations about Formosa Oolong Tea.

Margot, a French reader of my blog, came to the event following my invitation and it was a delight to meet her. For all those who couldn't come, I'm posting this article and pictures to share the best moments with you.

The Cha Xis were exquisite and the spring 2011 High Moutain Oolongs came from 1500 meters up to 2200 meters elevations! Jason (from Penn State's Tea Institute) demonstrated his competition set skills.

The first speaker was Geow Yong Tea's president (left). He heads an old tea house (since 1842!), but decided in 2003 to rejuvenate its image, location and packaging. He told us how difficult this was, because it meant abandoning some of its (very old) customers while not having new customers yet!

Mr He, editor of the Artist Magazine (middle, standing), also shared his thoughts on the artistic side of ancient tea culture and packaging. Then Mr Lin, the journalist sitting in the middle, spoke about ancient tea postcards. Approximately 20 postcards like the one below are shown in the exhibition.
The first thing that surprises us is that we see Mt Fuji and Japanese tea gardens in Suruga, Japan. So, why is it 'Compliments of Formosa Oolong Tea'? Hokusai is a famous Japanese painter and printmaker (1760-1849). Then, why is this text under the postcard written in English?

If you know the answers, please leave a comment. The first 3 best answers will receive a free sample of my spring 2010 Shan Lin Shi Luanze Oolong.

Listening to people telling us stories about the excellence of Formosa Oolong Tea makes us thirsty. Luckily, several of Teaparker's students brewed Oolong with style.


Nankuan traditional music brought us back in time!


Mr. Wang, the owner of the place, took the guests on tour of his tea house (lien en français). Until the early 1960s, this tea house was mostly exporting flower scented Baozhong to Thailand and East Asia. Then, as this business stopped, they started to focus on the local Taiwanese tea market.

One of the speciality of such old places was their traditional charcoal roasting. Mr. Wang even had 2 baskets in 'action' for us to see and smell. They were releasing a lot of heat. It felt almost like in a sauna! No wonder the workers used to only wear their underpants.
There are 4 stages (from right to left) for the charcoal. The charcoal is broken in pieces to reduce the presence of oxygen. This helps preventing flames.

The roasting only happens on the last stage, when the fire has disappeared and all that remains are hot ashes on top.

The charcoal used comes from fruit trees (longan, for instance), because their fragrance are the sweetest.

The afternoon continued with more Formosa Oolong and talk between tea friends!
At the end of the day, Teaparker gave us a guided tour of the exhibit. They include very rare and old tea packages. One tea package even commemorates the Boston tea party! This exhibit will remain open to the public until the end of June. (Sundays are usually closed).

9 comments:

Fabien said...

Bonjour Stéphane,

Concernant la carte postale, suite au traité de Shimonoseki en 1895 puis à l'invasion japonaise de l'île cette même année, la Formose de l'époque va être sous autorité japonaise jusqu'en 1945.

Pendant ces années d'annexion et en parallèle à une japonisation de ces "colonies" de Formose, le gouvernement japonais développe l’industrialisation et le développement commercial de Formose.

L'île principale de Formose donne son nom au pays jusqu'aux années 1960 ou Taïwan s'impose.

C'est autour des années 1910 que ces cartes postales seront majoritairement éditées, à destination de l'export (notamment Angleterre).

C'est pour cela qu'elles reprennent des thèmes japonais (souvent des estampes d'artistes célèbres tels Hiroshige et Hokusai) et font donc la promotion du "Formosa Oolong Tea" produit sous autorité japonaise.

Un certain nombre de ces cartes postales furent d'ailleurs éditées pour la "Japan-English Exhibition" de 1910 à Londres.

Quand au nom précis de "Formosa Oolong" il fut mis en avant par l'écossais Jon Dodd qui fonda vers 1869 à Taïpei une compagnie d'export de "Formosa Oolong".

Son client principal était les Etats-Unis et sa marchandise privilégiée des oolongs plus légers que les oolongs typés chine continentale (méthode chinoise d'oxydation forte qui a donné le Bai Hao wulong par exemple) et les futurs thés noirs d'inde qu'il savait les anglais prêts à commercialiser à grande échelle.

Voila tout ce que j'ai comme idées sur ces très belles cartes postales, relativement rares et difficiles à touver par ailleurs... ce qui est bien dommage et ferait un beau tableau à côté d'un coin thé, avis à ceux qui voudraient s'en séparer pour les confier à un amateur de thé sympa :)

Fabien, en manque de thé à cause d'un post long, très long...

Bon thé à tous

Rayuela said...

Bon, on risque d'avoir un peu de mal à rivaliser avec le poste de Fabien. Le mieux serait sans doute de lui donner les trois échantillons de thé promis. Cela dit, je veux bien répéter que le Taiwan était sous la férule des Japonais au moment de l'expansion commerciale des oolongs de Formose et que l'Angleterre était une destination privilégiée de ces activités commerciales, grâce à son intérêt pour le thé. D'ailleurs, la beauté orientale n'est-elle pas nommée après une réflexion de la reine Victoria.

Jason said...

Dear Stéphane,

I don't think I'm allowed to answer!

It was a great event,
I was very surprised to be the photo in the news paper!

Great update!

- Jason

Rayuela said...

La reine Elisabeth, bien sûr, la reine Elisabeth...

Tuo Cha Tea said...

I believe the postcard is in english because it is made for western markets as an advertisement to celebrate oolong tea. The image itself is one of the 10 additional images of Hokusais Views of Fuji.

Stephane said...

Bravo à Fabien pour ton excellente réponse détaillée. Tu auras droit à un second échantillon, un jeune Hung Shui Oolong de Shan Lin Shi.

Rayuela recevra le second echantillon.

And Tuo Cha Tea will receive the third sample.

Thanks to all 3 of you for taking part in this little game.

As for the answer, what is amazing is that Japan, the occupier, promoted Taiwan's tea as Formosa Oolong Tea, respecting its origin. They didn't try to 'japanize' Oolong, but were happy to use the 'Formosa' brand.

What's also is interesting is that they used a new mean of communication (postcards) and art (paintings) to create a very original and powerful advertising for all the island's teas.

This should be an inspiration for today's tea professionals!

Fabien said...

Merci à toi Stéphane,

Et ce, à plusieurs titres!

1- Pour la tenue de ton blog qui sait mélanger aussi bien réflexions générales que dégustations détaillées, très belles images qu'informations sur des évènements en relation avec le thé, histoire du thé et autres posts "plus techniques".

Une mine d'informations, jamais péremptoires, souvent nuancées et toujours très justes.

2- Une sélection de thés et accessoires que je trouve personnellement toujours de très grande qualité, à prix raisonnés. Il m'est arrivé de ne pas aimer certains thés, même dans les meilleurs de cette sélection. Mais c'est toujours parce que le type de thé ne me convennait pas plutôt que par manque de qualité! Quand aux envois, on ne peut qu'être satisfait.

3- Une attitude face au thé qui me parait aujourd'hui assez rare. On voit apparaître beaucoup de professionnels et même d'amateurs catégoriques sur telle ou telle méthode de manufacture, sur un type de thé qui "doit" être bu d'une certaine manière, sans parler des affirmations pseudo-scientifiques sur les processus de conservation-vieillissement-évolution du thé (je suis perso biologiste et je suis souvent incapable de comprendre pleinement la biochimie du thé...).

Humilité, ouverture, me semblent louables ici. Merci Stéphane d'être de ces personnes... même s'il nous arrive à tous d'être parfois catégorique.


3- Merci enfin pour ces petits "jeux" qui nous ouvrent aux arts du thé en dépassant l'Art du Thé. Et merci pour les thés offerts, bien sûr, de bons moments en perspective.

Ne tenons rien pour acquis, buvons notre thé, de la manière qui nous convient le mieux, et partageons tout ça!

Fabien, indécis entre un baozhong frais et un tie guan yin peu torréfié...

Stephane said...

Merci beaucoup pour tes remarques, Fabien. Elles me vont droit au coeur. J'ai la chance d'avoir des lecteurs formidables!

Maintenant, renvoie-moi ton adresse postale afin que je puisse t'envoyer tes thés. (Toi aussi Rayuela).

Tuo Cha Tea, please send me your postal address.

herbal tea said...

Formosa Oolong Tea is one of the best varieties of oolong tea on the market. Formosa oolong tea is widely sold in grocery stores, supermarkets, and Asian stores. Oolong teas are rapidly gaining popularity in the Western world.
herbal tea