Wednesday, January 24, 2007

Présidentielle 2007 - Humour

Les candidat(e)s n'ont pas encore dévoilé tous les détails de leur programme. Nous n'avons donc pas encore reçu leurs engagements concernant le gongfu cha. Enseignement facultatif du thé dès le secondaire, eau de qualité dans toutes les agglomérations de métropole et d'outre-mer, prêts à 0% pour l'acquisition de théières d'Yixing en terre épuisée, subventions pour le thé bio, ouverture d'un musée du thé... sont les quelques mesures phares qui pourraient être annoncées dans les prochains mois.

En attendant, Tea Masters s'est posé la question de quel thé correspond le mieux à chaque personnalité de cette Présidentielle 2007:

Marie-George Buffet: Lapsang Souchong. C'est un des rares thé rouge de la Chine communiste. L'autre particularité du Lapsang Souchong est d'être fumé. Or, nombreux sont ceux (surtout depuis 1989) qui pensent que le communisme est une idée fumeuse.

Jacques Chirac: Baozhong des années 1960. Dragon noir (Oolong) de la politique, on ne compte plus le nombre d'adversaire qu'il a vaincu (Chaban, Giscard, Balladur...). Sa grande stature longiligne est bien celle d'un Baozhong. Et tel un vieux thé torréfié année après année, il a su rafraichir son discours pour rester au goût des électeurs. Mais il arrive que la torréfaction soit parfois trop poussée pour compenser le manque de fraicheur. Le thé arrive alors à la fin de son parcours.

Nicolas Hulot: Matcha japonais, un thé vert en poudre. Le créateur d'Ushuhaia a mis fin aux rumeurs sur sa candidature écolo éventuelle. Par la même occasion, il a réussi à se faire mousser dans les médias.

Jean-Marie Le Pen: Une tisane médicinale made in France. J'avais pensé à un thé blanc, mais je crois quel le leader du Front National a une préférence... nationale. Cette tisane a un vertu laxative pour environ 80% des gens que cela a 'fait chier' qu'il fut présent au second tour en 2002.

Ségolène Royal: Un thé façonné et aromatisé. Il s'agirait d'une (jolie) rose qui se déploit lorsqu'on l'infuse. Mais l'arome est encore un mystère, mais il sera le résultat d'une démarche participative inhabituelle. Une synthèse de toutes les propositions sera faite en février. Cocktail chimique explosif, mélange insipide, ou bien parfums exquis? Une chose semble certaine: le thé ne sentira pas l'éléphant.

Nicolas Sarkozy: Un puerh cru en mutation. Il y a quelques années, beaucoup le trouvait trop intempestif et vivace. Il dit avoir changé. Deux questions se posent: la qualité des feuilles est-elle suffisamment bonne (un mauvais jeune puerh donnera un mauvais vieux puerh) et les conditions de stockage (au gouvernement) ne l'ont-elles pas moisi?

Note: la liste est classée par ordre alphabétique des noms de famille.

6 comments:

lionel said...

Excellent Stéphane ! Quel fin analyste politique tu fais ! surtout depuis Taïwan...tu arrives à suivre la campagne présidentielle française aussi précisément...?

Stephane said...

Merci Lionel! Tu m'avais fait le même compliment pour le foot, si ma mémoire est bonne.
Avec Internet, et TV5 Asie depuis quelques mois, je ne me sens pas loin du tout.

SoL said...

Ah ! je vote POUR le programme de Stéphane sans condition !

* je viens de me faire un matcha (Rikyu a dit : "pour la cérémonie du thé, fais ce qu'il te plait !"-mais Nicolas Hulot se retire...
* mon préféré est le vieux bao zhong (le thé)- mais surtout pas pour un autre mandat (le bonhomme)!
* thé parfumé et Ségolène : certains disent qu'on n'aurait pas le choix... moi je pense qu'il suffit de choisir la qualité et de s'appliquer à préparer...

Michel said...

Que monsieur JC du parti Yi WU veuille bien se mettre en avant:

sa vigueur, sa fraicheur intergre et son franc parler nous sauvera des faus discours.

Que l'école n'existe pas l'après midi (comme en Allemagne), le qiqong s'enseignerai avant les cours de Français, le kung fu avant les maths et la danse avant l'instruction civique ..

basquiat said...

bravo !

j'admire l'effort que tu proccures pour te tenir au courant de se qui se passe en france et ta prise de risque périeuse mais cependant réussi d'humour comparatif.

Basquiat

Suzanne said...

Super, super, super !

On n´aurait pas pu mieux le dire! Me suis éclatée en lisant ce post.

Merci Stéphane!