Thursday, December 17, 2009

Jarres à thé

La sortie du livre 'Conserver le thé et le transformer en or' de Teaparker m'a inspiré ces photos de mes jarres à thé. On remarquera la grande variété de matériau, de taille, d'épaisseur et de style. On a aussi bien du zisha que de la porcelaine blanche, du céladon, de la potterie émaillée et de l'étain.
Une première certitude: ces jarres surpassent en beauté les sachets plastiques dans lesquels le thé est vendu de nos jours. Elles ont toute leur place sur un Cha Xi, à côté d'une théière ou d'une coupe à thé.

Comme tous les accessoires à thé, les jarres combinent esthétisme et fonctionalisme. C'est de l'art utile, de l'artisanat.

La plupart des feuilles de thé craignent l'air, le soleil et l'humidité. Les jarres vont d'abord protéger le thé contre ces éléments pour qu'il reste frais et garde ses saveurs.

Mais préserver le thé tel qu'il est n'est qu'une première étape. Le thé est un produit vivant qui va se transformer avec le temps. Si l'on choisit le bon thé et la jarre qui correspond, alors on peut même espérer voir le thé s'affiner et se bonifier.

Un Hung Shui Oolong dans une jarre en porcelaine ou bien un puerh de qualité conservé dans une jarre en zisha pourront devenir des thés extraordinaires: choisis avec amour, gardés avec soin et les bus avec joie et respect.

7 comments:

Beschuit said...

Hi Stephane,

It is well known that pu'er is best kept in a clay jar where it can age very well. But what about other teas like white, green or oolong teas? How relevant are tea jars to any other teas besides pu'er?

Stephane said...

Puerh isn't necessarily best kept in a clay jar! It depends on many factors. Puerh bings are best kept in their original tong with the dry bamboo leaves wrapped around them. For long term aging, pressed puerh are best kept in their original packaging and then in an appropriate environment.
Clay jars are relevant for puerh in loose form and for flaked pieces that are intended for short/mid term storage.
For the second part of your question, I think I better devote another article to the subject.

Hélène said...

Tu cites plusieurs jarres : étain, zhisha, porcelaine, céladon, poterie émaillée. Quelles sont les affinités privilégiées de chacune d'entre elles ?...

Stephane said...

Vaste question, Hélène. Mieux vaut que j'y consacre un article ou 2 ces prochaines semaines, histoire aussi de refaire le point de mes connaissances sur ce sujet.

Virgile said...

Un jarre en terre ne protège t elle pas aussi des odeurs extérieures ? de l'humidité ? Dans nos petits appartements parisiens, je me dis que ça peut être une bonne protection.

Stephane said...

Virgile,

Une jarre protege mieux que pas de jarre. C'est certain. Et plus on a de couches protectrices, mieux on protege les feuilles. La question est de savoir si la jarre en terre suffit pour proteger? Pour le puerh, on peut dire oui, mais probablement non pour le reste.

Virgile said...

héhé justement je pense au pu erh, à tous mes petits morceaux par ci par là
; oui j'imagine que la porcelaine est bien adaptée au oolongs
ciao