Friday, October 29, 2010

Le retour de l'automne

Pour ce Cha Xi automnal, je prépare un jeune puerh cuit avec une théière brute de David Louveau. Celle-ci a la particularité d'avoir été cuite une seconde fois au feu de bois. Cela permet de mieux 'fermer' la glaise, c'est à dire la rendre plus dure et moins poreuse. Cela a également changé un peu la couleur du couvercle, maintenant plus foncé que le corps. C'est une de ces bizarreries des fours anagama traditionnels. La chaleur peut varier d'un endroit à un autre du four selon sa hauteur et son exposition au foyer.


Ces différences sont particulièrement visisbles sur ces 3 coupes brutes, placées en première ligne à côté du feu. David a rajouté de la silice (sous forme de sable) dans la glaise de ces coupes, afin qu'elles supportent une chaleur plus haute. On le voit à ces nombreux points blancs sur leur surface. Ainsi, leur point de fusion est plus haut que les autres pièces. C'est sur elles qu'on voit le mieux les effets de l'intensité du feu dans le four.

Terre et Feu est la devise, la ligne directrice, du travail de David Louveau de la Guigneraye. Ces petites coupes aux formes libres sont un aboutissement, une logique poussée à son paroxysme. Elles ne peuvent laisser indifférent. Chacune à une telle personnalité. Mes photographies ne montrent que la surface plate. Or, celle-ci est rugueuse, brute et dure comme une roche volcanique. Le mat alterne le brillant.

Voici celle de droite en haut:


Celle du milieu a vu son intéreieur se transformer en rouge fer!

Hier, j'avais retesté ces coupes avec un jeune puerh cru. L'effet fut trop fort. Les coupes accentuaient le côté brut et fougueux du thé. Par contre, aujourd'hui, avec du puerh cuit, je trouve qu'elles apportent du relief et de la vie à un thé souvent trop sage. Les couleurs, aussi, sont en harmonie avec la saison automnale et les fragrances du puerh noir.

La coupe de gauche:

Chez Matt, vous pouvez voir l'inspiration coréenne de David Louveau pour ce type de coupe. Mais, par comparaison, vous pouvez aussi voir combien David se lache et va loin dans cette idée de force vitale et brute, de la terre et du feu.
L'esprit du thé apparait dans la coupe!
Happy Halloween!

6 comments:

Matt said...

Stephane,

David is truly a Korean Master Potter at heart. His pieces exceed the works of many Koreans. Your text and photos drive home the point.

Thanks.

Peace

Stephane said...

Matt,

David will be so happy by your comment! Thanks for sharing so much with us on your blog. It really helps to understand the beauty of imperfection.

Nicolas said...

Bonjour Stéphane,

Une Poésie visuelle. J'ai pris beaucoup plaisir à lire ton post et visualiser les photos.

Merci à toi et à David Louveau.

Nicolas

Kevin said...

Stephane,

It has been my good fortune to have acquired teaware made by David Louveau.

In my tea use, it has been his teapot and cups over the past several months that I've found myself constantly using. Sometimes, just holding and turning, I've often gone outside into the bright light to examine their seemingly endless uniqueness. They have a feeling that emanates strength and power, and I've imagined how the clay, the fire, and artist melded together to become these one-of-a-kind creations. I've tasted their magic as they've softened various cooked and raw puerh and rounded more heavily roasted oolong.

Living where the cold of winter is approaching, I'm looking forward to the day that I'll light a fire, make tea in David Louveau's pot, pour into one of his delightfully rustic cups and watch the first snow fall.

Yes, my good fortune indeed.

Take care,

Kevin

Rene said...

hi.
can you read japanese. i have a old tetsubin and do not know if the tetsubin is fron japan. best regards. rene

louveaudlg said...

thank you very much for yours comments.
I am very happy from the comment of Matt.
I think there's many bridges for a potter from China to Korea and from Japan to Korea. Important thing is to try to be always free of cultures, in this way i choose the technic, i need for a time of work.
The funny thing is now, i work for Stephane on glaze production, opposite side of this wild works.
But for me it's same thing, just another bridge of technics.(It's took months to found this bridge) And i am very curious to know now, wich tea, Stephane will found good with my new work.

Thank you Stephane.