Thursday, December 06, 2012

Un Oolong de l'Avent


Pour fêter la Saint Nicolas, je prépare ce Cha Xi avec un Oolong chaleureux, doux et gourmand. J'opte pour ma Concubine Oolong organique de Feng Huang de l'hiver dernier. Cela fait plusieurs mois maintenant que ces feuilles sont entreposées dans ma vieille jarre qinghua phoenix. Leurs fragrances continuent de s'affiner, de s'ouvrir et de se concentrer dans cette jarre. Elles sont mi-épices, mi-alcool.
J'ai beau bien connaitre ce thé, je suis tout de même surpris par ma première gorgée. Il s'est bonifié au-delà de mes attentes! Quelle finesse, quelle puissance, que de moelleux dans ce doux breuvage! Est-ce l'ambiance de Noël créée par ce Chaxi, toujours est-il que je crois discerner des odeurs de cannelle, de fruits rouges, de peau d'orange séchée qui m'évoquent le vin chaud du marché de Noël de mon enfance...

En même temps, le thé reste si léger et si pur en bouche. Il reste présent par ses fragrances et son after taste. 

Mon Cha Bu est un calendrier de l'Avent en tissu (réalisé par ma mère pour ses 2 petits enfants)! Chaque soir, j'y glisse 2 petits chocolats dans la poche qui porte le numéro du lendemain ; et chaque matin, mes enfants viennent y trouver leur surprise.

C'est ainsi que je leur transmets une de mes traditions et maintient un lien affectueux avec leur grand-mère. Ce n'est pas toujours facile, surtout quand on vit expatrié, loin de sa famille. Les fêtes de fin d'année pourraient engendrer des moments difficiles, des sentiments de séparation.
Or, là est justement un bienfait d'un bon Chaxi: il vous recentre sur l'ici et le maintenant. L'esprit de la Saint Nicolas n'est pas seulement présent en Alsace. Il est ici et maintenant, dans cette coupe de thé, dans les couleurs rouges festives de la théière en zhuni, des coupes blanches comme neige, de ce Chabu de l'Avent...
Et le sourire barbouillé de chocolat de mes enfants est le témoin de leur impatience (universelle) avant Noël.
Le Chaxi est un monde en harmonie où l'on se sent bien, car l'on a tout pour réussir son thé. C'est un 'chez soi' unique, personnel et toujours changeant, comme la vie. Nous y sommes maitre de notre théière, mais en même temps au service du thé et des convives. Maitre de notre destin et au service de nos prochains, de nos enfants.
 Joyeuse Saint Nicolas!

3 comments:

Luke said...

This is what I call a creative way to combine chinese with western culture!

Francine said...

Une fois encore un superbe billet, les objets du thé font rêver, et plus encore l'incroyable travail de ta maman, quelle patience... Merci pour cela, Stéphane, merci d'avoir évoqué saint Nicolas et cette magie autour de lui, cela me parle

Stephane said...

Thanks Luke. Tea helps unleash creativity!

Merci Francine.