Monday, November 06, 2006

Un très vieux thé de Taiwan


Ces quelques feuilles de thé datent des années 1920! Teaparker m'en a fait cadeau hier pour me remercier de lui avoir offert du foie gras et du Pinot gris d'Alsace (que mes parents m'ont ramené de Strasbourg). Je m'étais dit qu'avec la fin de l'année qui approche, c'est une bonne occasion de lui faire partager ce qui vient de mieux de chez moi. Lui m'a déjà fait partager tellement de bons thés de sa collection personnelle et il m'a tellement appris de choses sur le thé.

Celui-ci provient de la ville de Lugang, entre Taichung et Tainan. Il l'a acheté il y a plus de 20 ans, durant sa période de journaliste professionnel et amateur de thé. Personnellement, j'ai aussi déjà fait un tour à Lugang. Cette ville est une des plus ancienne de Taiwan, et c'est là-bas qu'on trouve la plus grande concentration d'antiquaires de tout Taiwan. Or, justement, en sentant l'odeur des feuilles sèches, j'ai senti cette odeur typique de vieux meuble en bois.

Je le garde pour un autre jour, cependant. Il me faut un peu de temps pour le désirer et me préparer mentalement à un thé d'un tel âge. Je ne vous oublierai pas non plus ce jour-là! J'en ferai un autre article sur mon blog afin de le partager (un peu) avec vous tous.

6 comments:

Lionel said...

De quel type de thé s'agit-il Stéphane ? un vieux bao zhong ? ça ne ressemble pas à un pu er à première vue si ?

Stephane said...

Ce n'est pas un puerh, puisqu'il s'agit d'un thé de Taiwan (et non du Yunnan).
Il s'agit donc d'un thé vert (les colons japonais adoraient) ou d'un thé semi-fermenté.
Peut-être en saurai-je plus après la dégustation.

tamaryo said...

Du pinot gris et du fois gras... que de bonnes choses. Tu aurais pu aussi faire gouter à Teaparker un bon munster local, hummm!!

Suzanne said...

Je doute qu´il l´ait apprécié... les chinois/taiwanais et le fromage (notamment le très fort) ne font pas bon ménage, habituellement.

J´ai fait cette expérience, hélas, quand j´ai voulu apporter un super fromage français à une amie taiwanaise. C´est vraimment dommage, car ils ne savent pas ce qu´ils râtent! Apparemment, ils ne digèrent pas le lait (ou mal).

Heureusement pour nous qu´on digère bien le thé !!

:-)

Stephane said...

En effet Suzanne, beaucoup de Chinois digèrent mal le fromage (la lactose). J'en ai aussi fait l'expérience. Par contre, on trouve quand même de la Vache qui rit ici!

objectif-plume said...

laisser le thé venir à soi. n'est-ce pas le secret des bonnes dégustations?
je te souhaite une excellente dégustation