Wednesday, September 09, 2009

La porcelaine de Jingdezhen

Summary: a very good French-English book about the craft of porcelain in Jingdezhen.

Vous me demandez souvent de recommander des livres en français pour en savoir plus sur le thé chinois. Cet ouvrage sur la capitale de la porcelaine chinoise, Jingdezhen, me semble tout indiqué. D'un style aéré, il parcourt toutes les étapes de la production à l'aide d'une succession de reportages photos très complets. Sa lecture est rapide et très instructive.

Mais derrière cette facilité pour le lecteur se cache un travail de près de 7 ans pour prendre toutes ces photos. La couverture du livre, par exemple, montre cet ouvrier qui transporte les pièces crues pour leur cuisson au four. Elle nous tient en haleine! Mais c'est une scène qu'on voit de moins en moins. Elle montre bien l'ingéniosité et la productivité des pratiques anciennes! C'est à l'image de ce livre.

Le thé n'apparait que dans le chapitre sur la décoration bleu-et-blanc (qinghua). Les peintres mélangent le pigment coloré d'oxde métallique avec un thé léger pour détremper la couleur. Ainsi, le thé est un ingrédient de la porcelaine qinghua!

Mais même si on n'y parle de thé qu'anédoctiquement, ce livre est un livre de gongfu cha à part entière. L'art du thé chinois (ou japonais ou coréen) ne se limite pas au plaisir de l'infusion. Il s'étend tout naturellement aux accessoires utilisés. La porcelaine raffinée est décrite comme "aussi blanche que le jade, aussi fine que le papier, aussi éclatante qu'un miroir et au tintement aussi doux que la pierre d'un carillon ancien". Le thé est le catalyste de cette beauté créatrice. A nous de savoir voir, comprendre et apprécier toute la beauté et l'histoire de la porcelaine.

3 comments:

ginkgo said...

:) :) :) ....
dans le même style il y a 1 livre DVD sur les théières de yixing ....

Soïwatter said...

J'aime beaucoup la porcelaine de Jingdezhen: elle est d'une finesse dont on a pas l'habitude en France. Et donne des coupe à thé tellement aériennes...

Lors de notre Cha Xi à Paris, tu nous parlais de l'empilement des bols et des marques des marques fond, visiblement ce potier a une tout autre technique!

Stephane said...

Ginkgo,
J'ai aussi ce livre avec DVD!

Soiwatter,
Ici, il transporte les pièces crues. Ensuite, pour la porcelaine, elles seront placées dans des cazettes pour les protéger du feu direct. Ces cazettes sont ensuite empilées les unes sur les autres dans le four.