Tuesday, September 13, 2011

Faire du thé est un jeu d'enfant

Ces 3 derniers weekends, mes enfants m'ont demandé de faire du thé. Je leur ai laissé le choix des feuilles, et ai décidé de la théière en fonction de cela. (Pour un adulte, je conseille de commencer avec un gaiwan, mais pour des enfants, la théière est plus simple à manier). Puis, je les guide pour les coupes, et leur laisse carte blanche pour les autres accessoires (Cha Bu, bol à eaux usées, soucoupe...) et leur disposition.

Mon fils a opté pour les Oolongs de haute montagne. Il a même pu utiliser un bol bleu qu'il avait réalisé avec un potier Taiwanais à Yingge! Très créatif, il a eu l'idée de placer les coupes autour de l'assiette centrale où trône la théière.
Ma fille aime le changement. Elle a essayé puerh cru sauvage et thé rouge. Ses choix de Cha Bu et d'accessoires furent plus variés. Prudence oblige, je lui ai simplement imposé ma petite théière en porcelaine de 12 cl. Mais il n'y a pas eu de casse. Les enfants ont vu qu'il fallait être calme et manipuler avec concentration. C'est d'ailleurs une de mes plus grandes satisfactions: de les voir si appliqués et attentifs durant les infusions. 
Hier, pour la fête de la pleine lune d'automne, j'ai disposé mon Cha Xi à côté des leurs, et nous avons fait le thé ensemble. Le plus lourd pour eux est la tetsubin. Aussi, je la porte, mais leur laisse le soin d'orienter le jet et contrôler la force du flux.

Ils sont heureux de bien réussir leur thé. Avec de bonnes feuilles, c'est vraiment un jeu d'enfant. Pour la quantité, je les aide un peu: je leur donne juste assez pour ne mettre qu'une couche sur le fond de la théière. Et pour le temps d'infusion, je leur conseille simplement de laisser les feuilles bien s'ouvrir. L'eau juste bouillante fait le reste.

Ils adorent verser le thé dans les petites coupes! Et puis, ensuite vient le moment du partage ; ils donnent une tasse à maman et à papa, nous leur disons combien leur thé est fin et parfumé. Je vois combien est grande est leur fierté. Elle n'est dépassée que par celles qu'éprouve un père transmettant sa passion à ses enfants.

8 comments:

En Kopp Zen Teahouse said...

Great kids! Yes,children do what their parents do,it really shows how your children love tea and good at brewing it. Happy Moon Festival!
/Celina

Vanessa said...

Fabuleux!!! Quel magnifique partage et quelle sérénité dans la transmission. Avec les bonnes feuilles, quelques ustensiles bien préparés et les voilà fin prêts à apprécier.
Je n'ai qu'une seule envie, un jour transmettre avec autant de plaisir et de simplicité!

Flo-nihoncha-instr said...

En effet, formidable témoignage.
Le mien ne fait pas encore du quatre pattes, donc moi, je devrais encore patienter un peu avant de "transmettre".

Philippe de Bordeaux said...

Quel papa!

Des petits Tea Masters en formation;excellent!

Mes amitiés.

Leaf said...

Ils sont absolument adorables... Quelle bonne idée de les initier si jeune à la Voie du Thé ! Merci de nous permettre d'entrevoir quelques miettes de ces moments si précieux. Et joyeux Festival de la Lune à toute la petite famille !

Claire said...

Extra ce billet! Nous nous sommes fait un de tes Ali-Shan en famille ce soir avec nos 2 loulous (5 ans et 3 ans) qui adorent les oolongs!
La relève est assurée!
Claire

Stephane said...

Thanks Celina. You are right, it's education through example.

Merci pour vos commentaires. Habitant à Taiwan, c'est aussi moi qui leur apprend le français à la maison! C'est plus difficile que le thé, car ce n'est pas aussi ludique. Pour le thé, c'est vraiment parti d'eux. Mais ils ont pas mal d'expérience, car ils m'accompagnent à tour de rôle chaque semaine, quand je vais à mon cours de thé (chez Teaparker).

ginkgo said...

eh bien quelle aisance ! très sympa ! bravo...