Wednesday, October 05, 2005

Lu Yu's genius

Remember how I advised choosing the color of your bowl depending on the tea you brew?

Yesterday, I bought beautiful green cups, very thin at the rim, but thick at the bottom. They feel quite heavy and warm in your hand when you hold them. And the glaze is so smooth, that it's like a caress on your lower lip...

My purpose was to verify Lu Yu's study that this kind of green color will show green tea in all its splendor. For that, I brewed some post Qing Min Jie Bi Lo Chun 2005 and the result needs no further comment. Just compare with the color in both cups.

Lu Yu, thank you! You're the greatest!

5 comments:

Bertrand said...

Superbe tasse verte! J'en ai une avec l'intérieur vert aussi, mais elle est profonde, et j'en ai une autre +/- comme ta blanche. Dans la profonde, c'est difficile de faire l'experience des couleur! Dans la petite c'est déjà mieux.

Bertrand said...

Stéphane,

J'utilise la sous tasse de ma tasse verte (qui est verte aussi) pour faire l'expérience des couleurs!

Antoine said...

Incroyable cette différence de rendu des couleurs !

Comme quoi une tasse toute blanche (porcelaine ?) peut ne pas être la panacée.

Cette tasse de couleur verte (ici visiblement vert pâle) vivifie effectivement le rendu du thé, mais est-elle fidèle à la vraie couleur de ce fameux thé ?

En tout cas bravo pour cette magnifique acquisition.

sophie, de Lannion said...

ce que l'on ne voit pas sur la photo, mais qui participe à la perfection de cette tasse pour le thé, c'est son poids ! En effet, la tasse est un peu lourde dans la main, parce que le fond est un peu épais ; du coup, le thé est léger, léger !

Comme j'habite au bord de la mer, je déguste des huîtres le plus souvent possible. Et bien le geste de gober une huître, la faire glisser de sa coquille dans la bouche (c'est comme ça que l'eau de mer et le parfum de l'iode sont au plus prêt des organes sensibles du nez et de la bouche...) est assez semblable au geste de boire le thé avec cette tasse particulière : la tasse céladon devient un peu comme la coquille du thé !

jacie said...

Je viens de recevoir les miennes, et fait l'expérience de cette jolie coupe.
Tout d'abord, ce qui m'impressionne le plus : la douceur. Le bord qui vient tout naturellement s'insérer entre les lèvres, et la douceur du revêtement contribuent à faire du geste de boire son thé une expérience pleine de sensualité.
Ce qu'il m'est surtout amusant de constater, c'est que le thé glisse tout seul sans effort, dans la bouche. La coupe se vide toute seule, comme par magie.

Très douces, très agréables, très belle finition. Je pense que celles ci vont accompagner pas mal de dégustations de thés légers, baozhongs de haute montagne, et autres douceurs de ce genre. Je vois très bien dedans des thés fleuris, aériens, végétaux…

Je me répète, mais quelle belle fabrication. Je ne me lasse pas de la prendre entre mes doigts, l'admirer, passer le doigts sur ce glaçage quasi-parfait. C'est beau, c'est doux, et c'est une très belle acquisition. Merci Stéphane, de nous proposer des choses d'une telle qualité…