Friday, May 19, 2006

Petits potins

Voilà une nouvelle qui devrait intéresser Nikosan: le père de Teapaker (alias Chih Jung Sien) est l'artiste peintre Chih Bai Cheng. Vous pouvez voir sur les liens suivants ses peintures depersonnages mythologiques, d'animaux (j'adore ses tigres) et d'oiseaux avec fleurs. Chih Bai Cheng est natif du Zhejiang, en Chine, et fait donc parti des Chinois qui ont fui les armées de Mao avec Chiang Kai Shek.

Avec de telles influences, je ne m'étonne plus de voir Teaparker, né en 1957, tellement intéressé par la culture et l'esthétisme chinoises, à sa façon (avec le thé comme point de départ).

Cette autre info date aussi, mais elle montre, paradoxalement, que ce blog (et son guide spirituel) est en avance sur son temps. Ainsi, en juin 2004, je vous montrais l'exploitation 100% biologique de M. Zhou. Or, je lis aujourd'hui, que le 21 février 2005, il fut récompensé par rien de moins que le président de la République de Chine dans le cadre des prix remis par le ministère de l'agriculture aux exploitants les plus innovants. Je buvais encore de son baozhong, cuvée spéciale cette semaine. Rien à voir avec les baozhongs habituels: il demande à infuser longtemps et de nombreuses fois. Son goût est aussi un peu plus sauvage, mais moins fleuri. Celui que j'ai préféré de chez lui, c'est son thé vert. Quand j'aurai fini mes stocks, ce sera l'occasion de lui rendre une visite...

4 comments:

nikosan said...

Ah lala !!!
J'aime beaucoup la série des personnages mythologiques. Je sens que ça va m'inspirer pour une prochaine toile !!!

luc said...

Il y a quelques jours en te lisant, j'ai soudain pensé à cet article où tu nous présentais cette exploitation un peu hors du commun et je me suis demandé que devenait ce maître-agriculteur et si tu étais toujours en contact ! J'avais été très touché par cet homme qui vise l'excellence tout en restant à l'écoute de la nature, dans un partenariat intelligent, c'est plutôt rare. Je suis content de le savoir récompensé pour son travail.
Ce baozhong cuvée spéciale est il sur ta sélection ?
Merci pour les bonnes nouvelles !

Alain thé said...

Ne serait-ce pas aussi l'occasion d'ajouter ces 2 thés à ta sélection ?

Stephane said...

Merci Luc et Alain pour cet intérêt. L'idée de les mettre sur ma sélection trotte bien sûr depuis longtemps dans ma tête. 2 trucs me retiennent encore:
- le côté vraiment spécial, très nature, pas toujours flatteur pour le nez, de ses thés. Ils ne sont pas tous faciles à comprendre et à apprécier. Un lecteur de mon blog qui commencerait avec de tels thés risquerait d'être déçu. Par contre, pour des fans de thés plus expérimentés (comme vous le devenez après plusieurs commandes chez moi), ce sont des thés qui peuvent être très intéressants pour explorer leur subtilité et leur infatigabilité.

- l'autre raison, vous vous en doutez, c'est qu'en faisant du vrai bio avec donc des bas rendements et avec des premiers prix du Président de la Republique, ces thés atteignent des prix assez faramineux, surtout quand on considère que l'élévation de sa montagne ne dépasse pas les 1000 mètres. Pour avoir un ordre d'idée, son baozhong spécial coûtait 3 à 4 fois plus que celui de ma sélection! Du coup, il le vend par paquet de 75 gr! Ca, c'était avant la le prix agricole...

Mais je ferai sûrement un tour chez lui et en acheterai un peu pour au moins vous donner l'occasion de le découvrir. Je vous tiendrai informer par le blog de ce que j'aurai sélectionné.