Monday, April 07, 2008

L'école buissonière du thé

Hier, je ne suis pas allé au cours de Teaparker. Je ne suis pas non plus allé à la démonstration printanière de thé style Sung par Cha Ren Ya Xin au Taipei Story House. Après une semaine grise enfermé chez moi, j'ai fait l'école buissonière sous un soleil de printemps. Direction: les buissons de thé de Wenshan!

L'hiver a été plus long que d'habitude à Taiwan. Les récoltes de Baozhong devraient commencer autour du 20 avril. J'ai eu envie de voir à quoi ressemble les plantations avant cette date fatidique et par un si beau temps.

Ci-dessous, une plantation d'Oolong bercée par le soleil de la fin de l'après-midi:

Cette photo-ci montre bien les jeunes pousses en train de se développer au haut du buisson. Leur couleur est d'un vert clair et frais. (Quand ils sont tout petit, il y a même un peu de couleur pourpre). Les feuilles plus anciennes, situées en-dessous, sont d'un vert bien plus foncé et très dures.
J'en ai aussi profité pour faire un tour chez un ami fermier. J'ai pu ainsi lui acheter du thé vert récolté le 24 mars 2008. C'est donc un pré- Qing Min, puisque Qing Min Jie est tombé ce premier weekend d'avril justement.
Il s'agit d'une récolte de 3 kg seulement. Ce thé est basé sur le cultivar Taiwan No 17, appelé héron blanc pour ses feuilles élancées et recouvertes d'un fin duvet blanc.
Je l'ai testé en set de compétition: 4 gr pour 5 minutes avec une eau bouillie. Il résiste bien à la chaleur. Il n'a pratiquement pas d'amertume et donne des fragrances de pré printanier. A premier nez (on dit bien à première vue!), il n'y a pas de parfums fleuris comme dans les oolongs. Mais, une fois que sa température s'abaisse, je lui trouve un joli petit côté légèrement parfumé et mentholé. De plus, même sa troisième infusion, poussée plus de 10 minutes, reste très agréable à boire.
(Au gramme, il est du même niveau de prix que le Luanze Oolong d'Alishan. Disponible par 150 ou 75 gr).

2 comments:

Thomas said...

bonjour,

il y a quelques semaines, en voyant deux articles parlant de thé vert, je me suis dit que du cette couleur de thé allait peut-être faire son apparition... c'est chose faite!

je n'ai pas beaucoup d'expérience des thés verts de taiwan... Ressemblent-ils à ceux de Chine continentale?
je n'en ai bu qu'une seule fois acheté quelques euros dans une boutique de mon quartier, un thé du nom de "formosa long jing", de grandes feuilles très longues et duveteuses, aplatie, une infusion un peu miellée... je suis curieux d'en découvrir un peu plus sur les thés verts taiwanais.

Le "cultivar Taiwan n°17" est-il une espèce conçue pour le thé vert?(en d'autres termes a-t-elle des caractéristiques similaires aux célèbres cultivars des thé verts de chine?)


Il est intéressant de voir que ce thé vert supporte l'eau bouillante ??? Signe de qualité ? donne-t-il aussi bien avec une eau refroidie à 80 c°?

Les photos des endroits où se trouvent des plantations de thé souvent l'air assez sauvages et naturels.
Il y a environ un an je m'étais amusé à rechercher les plantations de thé de Taiwan en utilisant "GOOGLE EARTH", certaines cartes sont de bonne qualité (on peut distinguer les buissons de thés!) et donnent une assez bonne idée de la géographie des lieux... un bon moyen de découvrir le monde quand on a pas la possibilité de voyager... pour les curieux....

Stephane said...

Le No 17 est une création de 1983. Il convient bien au Bai Hao (Oolong) et au Shou Mei (thé vert).

Fait à Taiwan, il reste assez différent de ce qui se fait en Chine.

Mais sa qualité est là. En effet, la résistance à la chaleur est un signe de qualité. Je n'ai pas essayé avec une eau à 80 degres, mais a fortiori, cela devrait rester bon.