Friday, April 11, 2008

Qio Shui Hu


12 cl pour 90 grammes.

Qio Shui Hu signifie théière d'eau d'automne. Elle est faite à la main en glaise hungni d'Yixing assez dure. Elle vient du même potier et de la même époque, il y a 7-8 ans- que cette Shi Piao et cette Bian Deng en zisha. Elle n'a pas de filtre interne, mais un seul gros trou. Cela est un inconvénient pour les petites feuilles et les feuilles cassées, mais cela peut être un avantage pour les grandes feuilles entières car rien n'entrave l'écoulement complet du thé. Or, pour de nombreux thés, il est important de bien vider sa théière pour éviter astringence et amertume.

Sa forme ronde me rappelle la Da Bing Ru Yi en zhuni. Cette Qio Shui Hu correspond donc bien aux Luanze Oolongs de haute montagne et de Dong Ding. Je trouve ses lignes simples très réussies. Son anse fine se marie bien avec sa forme ronde. Et son couvercle semble façonné pour lui donner plus de hauteur et d'élégance.

J'adore!

4 comments:

Thomas said...

je trouve que les dernières théières que tu nous a présenté ont une esthétique très soignée, et de la personnalité... je suis curieux d'avoir en mains les deux en Zisha que j'ai commandé...

Qu'est-ce exactement la glaise "hongni"?
D'après le nom, je dirais de la "terre rouge", mais je me demande en quoi cette glaise se distingue d'une "zhuni moderne"?

Faites "il y a 7-8 ans": est-ce que cela constitue un "plus", par rapport à la glaise utilisée, son travail, à la méthode de réalisation de la théière ??? est-ce que la manière de travailler et les matériaux utilisés étaient sensiblement différents il y quelques années ?


Merci pour la qualité de ta séléction!

Stephane said...

Thomas,

Hongni désigne effectivement tout simplement une terre ou argile rouge. Le nom est assez général. Dans le cas de cette théière, on peut rajouter que la surface de la glaise est lisse (contrairement à la zhuni) et douce, un peu moins dure que la zhuni.

La finition est moins poussée et la forme un peu moins 'stylisée' que les productions les plus récentes. (En fait, cela se remarque surtout sur les théières que je ne sélectionne pas). Mais cela leur donne aussi un charme en plus par leur simplicité.

La grande difference avec les théières plus récentes est l'absence de filtre en forme de ball de golf.

Sinon, il y a aussi plus de 'souplesse' et de naturel dans une théière qui a reposé quelques années après sa cuisson.

Tu nous diras ce que tu en penses après les avoir reçues!

furinae said...

J'espère que mes Li Shan et autres futurs Da Yu Ling et cette théière seront en parfaite symbiose !
J'ai d'ailleurs une question à ce propos, quelle sont les différences de goût (et de qualité?) entre les récoltes de printemps et celles d'hiver pour les da yu ling et li shan ?

Traj said...

très jolie, j'aime beaucoup.